Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.04 LTS
Ubuntu-fr propose des clés USB de Ubuntu et toutes ses « saveurs » ainsi qu'un magnifique t-shirt pour cette toute nouvelle version d'Ubuntu !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 29/05/2018, à 10:53

Bougron

Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

Echange N° 1 relu.

Merci pour vos commentaires

Bonjour à tous
Afin d'améliorer la  qualité de cette documentation
https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/part … ows_ubuntu
J'applique  au mieux ses recommandations.
D'abord:  La documentation, de façon générale, oublie de  dire de façon évidente si elle est actualisée pour 10.04, 12.04, 14.04, 16.04, 18.04

Pour cette documentation, c'est encore plus compliqué car il y a un autre acteur ayant aussi plein d'O.S.
    XP,  2000 , VISTA,  Seven, 8, 10
Mais nous avons la chance que le format NTFS est stable, Contrairement à EXT4
L'environnement où j'installe est donc le suivant   version 18.04 pour Ubuntu et windowsX

1) Vérification de l'environnement
   a) Pour Ubuntu

a@D1804:~$ cat /etc/lsb*
DISTRIB_ID=Ubuntu
DISTRIB_RELEASE=18.04
DISTRIB_CODENAME=bionic
DISTRIB_DESCRIPTION="Ubuntu 18.04 LTS"

a@D1804:~$ sudo apt update
Atteint:1 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic InRelease
Atteint:2 http://security.ubuntu.com/ubuntu bionic-security InRelease 
Atteint:3 http://ppa.launchpad.net/yannubuntu/boot-repair/ubuntu bionic InRelease               
Atteint:4 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic-updates InRelease                          
Atteint:5 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic-backports InRelease
Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances       
Lecture des informations d'état... Fait
Tous les paquets sont à jour.
a@D1804:~$

  b) Pour Windows
Sera fait à la prochaine connexion  sous windows.

Point 1 de la documentation

Création des partitions

Normalement vous devriez déjà avoir au moins deux partitions, une en NTFS avec Windows et une autre en EXT4 pour Ubuntu. Étant donné que l'on ne souhaite pas stocker ses données sous Ubuntu, il n'est pas nécessaire de créer une partition home séparée.
Il faut donc créer une partition, que nous appellerons Commun, par convention. Pour cela il suffit de réduire la partition Windows avec gparted, ou l'outil Windows, et lui donner l'étiquette Commun.
Si vous aviez déjà une autre partition NTFS avec vos données sous Windows, il vous faudra simplement lui donner l'étiquette Commun.

Moi: je ne suis absolument pas d'accord pour que le C:   qui contient un OS, reçoive mes données.
Si c'est comme cela qu'on envisage la suite, je me retire immédiatement et je retourne sous windows  et je participe au groupe qui gère  le fait d'écrire dans la partition  / (SLASH) de ubuntu avec windows!
Je pense donc que la phrase est mal tournée et quelle sera rapidement rectifiée!
L'installation que je vais faire, va donc partir du principe suivant:
     La partition C: de windows sera étiquetée Windows1.
     La partition D: de windows sera étiquetée Commun1  ( presque tel que c'est demandé).
     En effet, pour le moment,  je ne sais pas encore comment on traite la présence de deux windows et deux administrateurs devant s'ignorer.
        => L'idée la plus simple est de mettre des étiquettes Windows2 et Commun2 pour le suivant.
       => Je ne pense pas qu'on puisse  monter en nombre important dans une structure de ce style.   Probablement qu'un serveur de fichier serait plus adapté.
   Comme windows est installé depuis pas mal de temps, tout ne sera pas parfait, car les rétrécissements sont déjà bien faits.
   C'est parti pour Gparted
Vérifions

a@D1804:~$ sudo blkid | grep -Ei 'Windows1|Windows2|Commun'
/dev/sda4: LABEL="Windows1" UUID="6CB8862A7B84D3A0" TYPE="ntfs" PARTLABEL="premier windows" PARTUUID="c94dc2e2-06d3-420c-87d0-1d90b5eb3efa"
/dev/sda12: LABEL="Commun2" UUID="3DBA819772047BCD" TYPE="ntfs" PARTLABEL="Famille" PARTUUID="77200b66-aeb0-45d2-81d0-3dbd71b4f3ae"
/dev/sda13: LABEL="Windows2" UUID="A606949C06946ED5" TYPE="ntfs" PARTLABEL="secondWindows10" PARTUUID="18a19a5b-f06d-414b-bca2-44bee8d872b3"
/dev/sda25: LABEL="Commun1" UUID="007A992054C5D589" TYPE="ntfs" PARTUUID="ac4ad332-d9e3-4094-af88-857a219419ea"
a@D1804:~$ 

On est prêt pour aborder l'étape suivante.

Dernière modification par Bougron (Le 29/05/2018, à 12:32)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#2 Le 29/05/2018, à 12:12

Bougron

Re : Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

Echange N° 2 relu

Merci de vos commentaires

Monter la partition automatiquement au démarrage d'Ubuntu

Pour éviter de devoir monter manuellement la partition Commun à chaque démarrage d'Ubuntu, il est possible de paramétrer un montage automatique comme décrit sur ce tutoriel. Un outil très simple peut vous y aider il s'agit de ntfs-config.

A titre d'exemple, la génération en version 16.04 donne ce style d' écran Il est donc très important de vérifier que les points de montage et le script de transfert soient en phase.

.
Je ne comprend absolument pas pourquoi ce tutoriel est signalé.
Le fait de le signaler donne envie d'aller regarder. Comme il n'explique rien, il part sur d'autres liens qui, me semble-t-il, n'évoquent pas l'outil qu'on va utiliser. On fini bêtement par les utiliser inutilement avant de revenir  lire la suite pour se rendre compte qu'on a perdu du temps et fait une erreur en constatant que le montage s'est fait sur /mnt
https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/mont … quement-il

Je suggère donc une ré-écriture de ce style:

Pour éviter de devoir monter manuellement la partition Commun à chaque démarrage d'Ubuntu, il faut modifier le fichier /etc/fstab pour définir le paramétrage nécessaire à un montage automatique comme décrit dans cette documentation
https://doc.ubuntu-fr.org/mount_fstab
   Un outil très simple peut vous y aider il s'agit de ntfs-config.

Je vais mettre ici comment comment je l'utilise. Si cela donne envie à quelqu'un d'améliorer cette documentation, cela sera un plus


Je suis désolé, pour les puristes du clic et du clac, mais je voulais voir si ce logiciel était nativement installé en version 18.04.
Comme j'ai vu comment il fallait le lancer, j'ai décidé de tout faire en ligne de commande car ce n'est si difficile qu'on veut bien le faire croire lorsque l'action n'est à faire qu'une seule fois tous les 5 ans!

a@D1804:~$ sudo ntfs-config
sudo: ntfs-config : commande introuvable

a@D1804:~$ sudo apt install ntfs-config
Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances       
Lecture des informations d'état... Fait
Les paquets supplémentaires suivants seront installés : 
  libglade2-0 python-cairo python-glade2 python-gobject-2 python-gtk2
Paquets suggérés :
  disk-manager python-gtk2-doc python-gobject-2-dbg
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
  libglade2-0 ntfs-config python-cairo python-glade2 python-gobject-2 python-gtk2
0 mis à jour, 6 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 983 ko dans les archives.
Après cette opération, 5655 ko d'espace disque supplémentaires seront utilisés.
Souhaitez-vous continuer ? [O/n] 
Réception de:1 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/universe amd64 libglade2-0 amd64 1:2.6.4-2 [44,6 kB]
Réception de:2 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/main amd64 python-cairo amd64 1.16.2-1 [56,4 kB]
Réception de:3 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/universe amd64 python-gobject-2 amd64 2.28.6-12ubuntu3 [180 kB]
Réception de:4 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/universe amd64 python-gtk2 amd64 2.24.0-5.1ubuntu2 [619 kB]
Réception de:5 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/universe amd64 python-glade2 amd64 2.24.0-5.1ubuntu2 [8872 B]
Réception de:6 http://fr.archive.ubuntu.com/ubuntu bionic/universe amd64 ntfs-config amd64 1.0.1-11 [74,0 kB]
983 ko réceptionnés en 1s (1034 ko/s)
Sélection du paquet libglade2-0:amd64 précédemment désélectionné.
(Lecture de la base de données... 208422 fichiers et répertoires déjà installés.)
Préparation du dépaquetage de .../0-libglade2-0_1%3a2.6.4-2_amd64.deb ...
Dépaquetage de libglade2-0:amd64 (1:2.6.4-2) ...
Sélection du paquet python-cairo:amd64 précédemment désélectionné.
Préparation du dépaquetage de .../1-python-cairo_1.16.2-1_amd64.deb ...
Dépaquetage de python-cairo:amd64 (1.16.2-1) ...
Sélection du paquet python-gobject-2 précédemment désélectionné.
Préparation du dépaquetage de .../2-python-gobject-2_2.28.6-12ubuntu3_amd64.deb ...
Dépaquetage de python-gobject-2 (2.28.6-12ubuntu3) ...
Sélection du paquet python-gtk2 précédemment désélectionné.
Préparation du dépaquetage de .../3-python-gtk2_2.24.0-5.1ubuntu2_amd64.deb ...
Dépaquetage de python-gtk2 (2.24.0-5.1ubuntu2) ...
Sélection du paquet python-glade2 précédemment désélectionné.
Préparation du dépaquetage de .../4-python-glade2_2.24.0-5.1ubuntu2_amd64.deb ...
Dépaquetage de python-glade2 (2.24.0-5.1ubuntu2) ...
Sélection du paquet ntfs-config précédemment désélectionné.
Préparation du dépaquetage de .../5-ntfs-config_1.0.1-11_amd64.deb ...
Dépaquetage de ntfs-config (1.0.1-11) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour mime-support (3.60ubuntu1) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour desktop-file-utils (0.23-1ubuntu3) ...
Paramétrage de python-gobject-2 (2.28.6-12ubuntu3) ...
Paramétrage de libglade2-0:amd64 (1:2.6.4-2) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour libc-bin (2.27-3ubuntu1) ...
Paramétrage de python-cairo:amd64 (1.16.2-1) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour man-db (2.8.3-2) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour gnome-menus (3.13.3-11ubuntu1) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour hicolor-icon-theme (0.17-2) ...
Paramétrage de python-gtk2 (2.24.0-5.1ubuntu2) ...
Paramétrage de python-glade2 (2.24.0-5.1ubuntu2) ...
Paramétrage de ntfs-config (1.0.1-11) ...

a@D1804:~$ sudo ntfs-config
Gtk-Message: 13:18:27.658: Failed to load module "canberra-gtk-module"

Connu en 2009 https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+sour … bug/369123
Rappelé en 2011 https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+sour … bug/888779
Toujours vivant en 2017 ttps://www.mageialinux-online.org/forum/topic-24210+canberra-gtk-module.php

Je vais donc voir ce  que cela donne en mode graphique D'abord un petit message sympathique
Ce programme vous permet de configurer facilement tous vos périphériques NTFS pour permettre la prise en charge en écriture via une interface graphique conviviale. Pour cette utilisation, il les configure pour utiliser le pilote open source ntfs-3g. Vous pourrez également désactiver facilement cette fonction.

Il se trouve que ce programme est une version plus récente et améliorée, mais peu de gens le savent. Il est préférable d'installer le disk-manager.
La suite est moins drôle
Vous n'êtes pas autorisé à exécuter cette action

Vous n'avez pas les privilèges requis pour effectuer cette action.
g.freedesktop.PolicyKit.Error.NotAuthorized: ('system-bus-name', {'name': ':1.336'}): org.debian.apt.install-or-remove-packages

ASTUCE    FAIRE SUDO  -I     avant de cliquer

Donc, après avoir tout recommencé, la première grille est arrivée.  Son contenu dépend du site. Dans ce contexte, C'est assez garni.

https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqj2YdQLZvcKnO6_sr

On pourra noter une faute d'orthographe dans le titre et l'absence d'une des partitions liée au fait que l'installation n'est pas neuve et que l'une des partitions est déjà décrite dans le fichier /etc/fstab. Je vais faire le nécessaire

Donc je choisis les quatre  partitions que je souhaite faire monter automatiquement.
https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqj2cc-HJHt0QIUwtK
Il faut cliquer sur le bouton VALIDER qui est en bas à droite.

Notons la présence d'une partition au nom étrange. Cela va être facile à comprendre. il va  falloir que je fasse un rapport de bug pour signaler que la technique BIND existe depuis pas mal de temps      ===> il a installé les lignes de commandes de montage derrière la dernière ligne sans se préoccuper de savoir si elle était suivie d'un bind définissant  le montage des répertoires. C'est une autre technique  qui n'a plus la cote. Elle nécessite un arrêt machine à chaque modification.

Normalement, c'est terminé, il suffit de cliquer sur le bouton du milieu.   Annuler
Mais il faut savoir que ce choix va interdire les écritures dans les autres partitions NTFS détectées. Cela peut être votre choix. Ce n'est pas le mien. Donc je clique sur le bouton en bas à gauche  Configuration Auto avant de cliquer sur le bouton de sortie (Annuler) pour faire apparaître cet écran.
https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqj2g2dUG4n6q8A4XS
où je m'empresse de cocher la case du haut.
Je relance l'outil afin de vérifier que c'est bien pris en compte.
https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqj2kdTDe7Fpb6OFPX

Pour les puristes de la ligne de commande, une proposition à base de cette commande serait possible: Mettre à jour le fichier/etc/fstab avec la ligne permettant le montage ( il faut vérifier que le montage par label au lieu de par UUID est toujours possible.)

       sudo echo "UUID=$(lsblk -n -o uuid /dev/sda3)     /mnt/Commun  ntfs  defaults,umask=007,uid=$(id -u $USER),gid=$(getent group users | awk -F ':' '{ print $3 }'),windows_names,errors=remount-ro  0 0" | sudo tee -a  /etc/fstab 

Sachant qu'elle est totalement à revoir. Dans notre contexte, Le label de la partition est imposé et la commande mount accepte parfaitement de reconnaître une demande de montage en donnant le label au lieu de l'UUID    donc c'est plus simple. Mais il est probable que les options soient encore à creuser.
Cette simple ligne  de commande en copier/coller me semble une alternative crédible à l'outil de montage.

Dernière modification par Bougron (Le 30/05/2018, à 11:12)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#3 Le 29/05/2018, à 12:15

Bougron

Re : Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

Echange N° 3 relu

Merci de vos commentaires

Raccourci vers les dossiers du Dossier Personnel

Pour faciliter l'accès aux dossiers des données personnelles et pour ne pas perdre l'enregistrement automatique des applications dans les dossiers par défaut (par exemple LibreOffice va enregistrer automatiquement les fichiers dans Documents, un logiciel pour ripper les CD dans Musique, etc) il est possible d'indiquer au système que l'emplacement a changé de place sous Windows, ou de créer des liens symboliques sous Ubuntu.
Avant tous, pour les deux systèmes d'exploitation, créez ces dossiers par défaut sur la partition appelée Commun.
Sous Windows

Allez dans le disque C, puis naviguez jusqu'à vos dossiers: Utilisateurs → Votre_nom_d'utilisateur (C:\Users\utilisateurs). Faites un clic droit sur les dossiers concernés, par exemple Documents, puis dans l'onglet Emplacement cliquez sur Déplacer. Naviguez jusqu'au disque Commun → Documents. Voir cette page.
Sous Ubuntu
Nous considérons bien entendu, que vous venez à peine d'installer Ubuntu, et que vous n'avez donc encore aucun documents dans vos dossiers.
En modifiant un fichier

Une première méthode est de modifier les chemins vers les dossiers par défaut dans le fichier .config/user-dirs.dirs du dossier personnel.
Avec des liens symboliques

Une deuxième méthode consiste à créer des liens symboliques!

Sous windows, Liste de dossiers potentiellement déplaçables:
    Bureau             Semble trop spécifique   Hormis un problème d'espace disque. Le déplacement semble inutile
    Contacts
    Documents
    Favoris            Semble trop spécifique   Hormis un problème d'espace disque. Le déplacement semble inutile
    Images
    Liens               Semble trop spécifique   Hormis un problème d'espace disque. Le déplacement semble inutile
    Musique
    'Parties Enregistrées'
   Téléchargements
   Vidéos
   Recherches

Sous ubuntu, liste des dossiers potentiellement déplaçables issue issue du fichier .config/user-dirs.dirs
$HOME/Bureau      $HOME/Téléchargements    $HOME/Modèles    $HOME/Public
$HOME/Documents   $HOME/Musique             $HOME/Images     $HOME/Vidéos
La question du bureau est particulière car on peut y mettre des raccourcis pointant sur des exécutables, donc un gros mélange potentiel.
Il est possible de ne stocker que des fichiers dans le bureau, dans ce cas, le bureau peut être transféré même plus tard avec le script ci-dessous:

Script de transfert des sept répertoires déplaçables
<file bash Commun.sh>

#! /bin/sh
##Prérequis à l'exécution du script
## ce script doit être exécuté en mode administratif si les répertoires sont à créer
##     Création d'une partition ntfs et avoir monté la partition commune sur le point de montage /media/Commun##
##     Fermer ses applications libre office  et Biitorent qui bloque souvent Téléchargement.
PART=Commun1              #### Nom de la partition traitée  
mkdir /media/$PART/$UTILISATEUR    ### Il est possible que cela commence par ubuntu
for i  in  Téléchargements Modèles Public  Documents  Musique  Images  Vidéos  #### Bureau contacts Favoris Liens 
do
   echo "Début de traitement de  $i "
mkdir /media/$PART/$UTILISATEUR/$i                                  ### création du sous-répertoire
mv -nv $HOME/$i/*   /media/$PART/$UTILISATEUR/$i           ### déplacement des données existantes
   rmdir   $HOME/$i                                                                  ### suppression du répertoire       
   ln -s /media/$PART/$UTILISATEUR/$i  $HOME/$i                  ### faire le lien sur le nouvel endroit   
   done
   ls -ls $HOME      |  grep   lrwx                                                ### liste  pour vérifier les liens
   ls  -ls /media/$PART/$UTILISATEUR
## Fin de script. 

</file>


Une question en suspens: Ce script fait la créations des répertoires, Ce qui sous-entend que sous windows, Il a été acté que les fichiers se trouvent dans une partition indépendantes, Dans ce contexte, je suggère que le script se termine par la création de cinq répertoires Bureau, Contacts, Liens, 'Parties Enregistrées' et Recherches même si aucun transfert ne se fait dessus.
Il semble que ce script pourrait fonctionner aussi pour ceux qui ne prennent pas l'option de déplacer les données dans une autre partition
en codant UTILISATEUR= Users/$USER




Il n'y a pas lieu de créer de poubelle. Peut-être , au contraire, faudra-t-il supprimer une vieille poubelle.

J'ai commis une erreur en disant qu'on déplaçait aussi la messagerie.
Nous ne sommes pas dans un contexte de changement de version de ubuntu. On ne doit pas en parler ici mais dans la documentation expliquant le changement de version de ubuntu.
Ni dans un contexte de dégraissage de la partition / afin quelle tienne dans un Emmc de 16Go

Dernière modification par Bougron (Le 04/06/2018, à 14:32)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#4 Le 29/05/2018, à 12:16

Bougron

Re : Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

Echange N° 4 relu

Merci de vos commentaires

Créez une corbeille commune

Pour terminer il est aussi possible de créer un corbeille commune à Ubuntu et à la partition Commun. Pour cela reportez-vous au tutoriel suivant.

Je propose une modification de la phrase qui incite à penser que cette corbeille pourrait être utilisable avec windows.

Je suggère un titre plus neutre
Faire fonctionner la corbeille ubuntu
Pour terminer, il est aussi possible que les suppressions des fichiers faites sous ubuntu   utilisent la corbeille ubuntu afin de ne pas être immédiatement éliminés.

Connexion ce jour et vérification du fonctionnement de la corbeille
   C'est gagné. Elle ne fonctionne pas.
En suivant les liens, on trouve qu'il faut faire cette action

UUID=XXXgrand chiffre XXX  /media/Documents ntfs    defaults,umask=007,uid=1000,gid=46 0       1  

Je tiens déjà à préciser que cette solution signifie que s'il y a plusieurs utilisateurs, chaque utilisateur devrait disposer de ses propres partitions. Alors est-ce la bonne solution ????
On va voir ce que cela donne.

a@D1804:~$ sudo umount -v /dev/sda25
umount: /media/Commun1 (/dev/sda25) démonté
a@D1804:~$ sudo umount -v /dev/sda4
umount: /media/Windows1 (/dev/sda4) démonté
a@D1804:~$ sudo mount -v /dev/sda4
There were no valid user or no valid group
a@D1804:~$ sudo mount -v /dev/sda25
There were no valid user or no valid group
a@D1804:~$ cat /etc/fstab | grep 1000
UUID=007A992054C5D589	/media/Commun1	ntfs    defaults,umask=007,uid=1000,gid=46 0       1
UUID=6CB8862A7B84D3A0	/media/Windows1	ntfs    defaults,umask=007,uid=1000,gid=46 0       1
a@D1804:~$ cat /etc/passwd | grep 1000
a:x:1000:1000:a,,,:/home/a:/bin/bash
a@D1804:~$ cat /etc/group | grep 46
plugdev:x:46:a
a@D1804:~$ 

Pour le moment je ne comprend pas  ce message d'information ? d'anomalie ?    d'erreur ? de BUG?

a@D1804:~$ mount | grep -Ei 'Commun|Windows'
/dev/sda5 on /media/WindowsRE type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda12 on /media/Commun2 type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda11 on /media/SAVEPremierWindows10 type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda13 on /media/Windows2 type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda10 on /media/Windows10_S type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda16 on /media/Windows10Nouveau type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda21 on /media/Windows7Pro type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda4 on /media/Windows1 type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,default_permissions,allow_other,blksize=4096)
/dev/sda25 on /media/Commun1 type fuseblk (rw,relatime,user_id=0,group_id=0,default_permissions,allow_other,blksize=4096)
a@D1804:~$

Ce n'est même pas la peine un essai   Je tente avec une codification fournie par MAXIRE

Rapidement une réponse
    Le répertoire .Trash-nnnn est fabriqué automatiquement à la première suppression. qui est récupérable par la corbeille de ubuntu

Il peut arriver que la mise en corbeille ne soit pas proposée dans l'onglet de proposition de modification de fichier ou de répertoire, Dans ce cas, la première chose à faire est de vérifier que l'option "permissions" est présente dans la ligne.

Il peut arriver que la mise en corbeille soit proposée mais que l'action indique que le répertoire .Trash-nnnn ne peut être créé ou accédé
http://pix.tdct.org/upload/original/1527705336.png

1527705336.png

Dans un tel contexte, supprimer le répertoire .Trash-nnnn peut être suffisant. Si ce n'est pas suffisant, il faut certainement revoir le contenu du répertoire .NTFS-CONFIG s'il existe (Voir chapitre suivant).

Finalement lorsque la suppression est réalisée, une grille apparaît vous proposant d'annuler la suppression.

1527765329.png

La durée de vie de cette petite grille est très brève et certainement paramétrable.

Si c'est la bonne solution, Il faut immédiatement cesser de conseiller  d'utiliser un outil graphique qui se sait pas travailler correctement.
et proposer un script de montage assez simple.    Je pense qu'il sera disponible dans peu de temps.

D'ailleurs, cela me rappelle que je n'ai pas  fait le bug "NTFS-CONFIG  détruit le fichier /etc/fstab"

Exemple de script de définition des partitions dans le fichier /etc/fstab incluant le montage. Il est basé sur le fait que les labels sont obligatoires.

#! /bin/sh
##Prérequis à l'exécution du script
### avoir créé les partitions. Avoir mis leurs étiquettes
sudo cp /etc/fstab  /etc/fstab.SAVE   
for i  in  Commun1 Windows1 Commun2 Windows2 
do
sudo  echo "# ajout de la partition $i le $(date) "  | tee -a /etc/fstab
sudo  echo "LABEL=$i  /media/$i ntfs-3g permissions 0 0" | tee -a /etc/fstab
sudo  mkdir /media/$i
sudo  mount -v  -L $i 
done
tail /etc/fstab
##Fin de script.

Dernière modification par Bougron (Le 04/06/2018, à 14:33)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#5 Le 30/05/2018, à 10:39

Bougron

Re : Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

PAGE ENCORE EN CONSTRUCTION

Vos premières remarques sont possibles car cela commence à prendre tournure.

Ceci est une démarche générale de  création d'un ou plusieurs utilisateurs sans pouvoir administratif ni dans windows ni dans ubuntu.
Ce qui suit décrit une réalisation faite en juin 2018 avec windows10  et ubuntu.  Les deux OS sont à jour. 

A) Sous windows,
     1) Créer la partition NTFS  destinée à recevoir les utilisateurs.    Y mettre le label/l'étiquette  Commun .
            Y créer le répertoire Partage.  Dans ce répertoire,  créer  les sous-répertoires:
                         PartageCommun.                Il sera mis en modification générale.
                         Partage"NomUtilisateur".     Seul NomUtilisateur et administrateurs l'auront en accès général. Les autres utilisateurs l'auront en lecture seule.
                                      A faire autant de fois qu'il y a d'utilisateurs prévus (en plusieurs fois si nécessaire).
             Y  créer  le répertoire  "NomUtilisateur".     Seul "NomUtilisateur" et administrateurs l'auront en accès général. Les autres utilisateurs ne pourront y accéder.  Voir les captures d'écran.
                          https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqkCwVQGQPezU9Nvdj
                          https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqkCdMKiJtfu_4uV7g
                          https://1drv.ms/u/s!AobnjnjPuoUqkCmheJZSJAkXWY1A
                  A faire autant de fois qu'il y a d'utilisateurs prévus (en plusieurs fois si nécessaire).
         
    2) Créer au moins un utilisateur en lui mettant un mot de passe à ne pas oublier.
         Si vous souhaitez mettre le même nom sous ubuntu, il est préférable que le nom soit sans caractères majuscules.
         Ne soyez pas surpris si cette action ne vous permet pas de renseigner la lettre de la partition sensément réceptrice.
         Cette action est ultra-rapide.
         Cette action pourra être rejouée plus tard pour un autre utilisateur oublié.

   3) Se connecter avec ce nom d'utilisateur.
       Cette action de connexion va fabriquer automatiquement dans C: divers répertoires  à partir d'un profil et mettre à jour la base de registre.
       Cette action ne dure que quelques minutes.
 
     Transférer les répertoires de l'utilisateur de la partition C: dans la partition prévue à cet effet. La liste de dossiers potentiellement déplaçables est :
                   Bureau             Semble trop spécifique.   Hormis un problème d'espace disque, le déplacement semble inutile.
                   Contacts
                   Documents
                   Favoris            Semble trop spécifique.   Hormis un problème d'espace disque, le déplacement semble inutile.
                   Images
                   Liens               Semble trop spécifique.   Hormis un problème d'espace disque, le déplacement semble inutile.
                   Musique
                  'Objets 3D'
                  One Drive        Le déplacement est impossible.
                  'Parties Enregistrées'
                  Recherches
                  Téléchargements
                   Vidéos
      Le transfert  sera fait en mode graphique répertoire par répertoire.   Suivre l'exemple de ce document  https://informatique-beaujolaise.blogsp … autre.html
      Il peut se révéler pratique de faire préventivement la création des répertoires avant de jongler avec la souris.

       Lorsque cela sera possible ( https://blogs.windows.com/buildingapps/ … T4tm1QX.97 ),
                Now in Windows 10 Creators Update, a user (with admin rights) can first enable Developer Mode, and then any user on the machine can run the mklink command without elevating a command-line console.
      on pourra préférer la réalisation en ligne de commande avec ROBOCOPY
            Lancez window PowerShell en mode administratif.
                   robocopy   c:\Users\"NomUtilisateur"\Documents      H:"NomUtilisateur"\Documents       /B /R:2 /W:5 /E  /XJD /COPY:DATOU /move
            Faire le lien avec la commande
                    mklink   c:\Users\"NomUtilisateur\Documents"      H:"NomUtilisateur"\Documents

   Il est  conseillé de créer dans le répertoire  "NomUtilisateur"/Documents,  le fichier fichierTEST.txt qui va servir à une vérification de fonctionnement.

          Actions à répéter autant de fois qu'il y a d'utilisateurs de prévus.
 
B) Sous Ubuntu administrateur.
    1) Fabriquer les points de montage /media/Commun et /media/Windows
    2) Mettre à jour le fichier /etc/fstab en ajoutant les deux lignes suivantes:
       LABEL=Commun   /media/Commun ntfs-3g windows-names 0 0
        LABEL=Windows  /media/Windows  ntfs-3g windows-names 0 0

       Remarque1:  Cette codification  avec ntfs-3 n'assure pas encore la sécurité.
       Remarque2:  A l'attention des fanatiques de UUID=     Faites donc un essai en mettant deux labels identiques et lancez ubuntu et racontez.....
       Remarque3: Il est aussi possible de ne pas monter la partition Windows puisqu'il y aura des liens.
       Remarque4:, Il faut absolument mettre l'option windows-names lorsque la partition est montée en écriture afin de se prémunir d'une bêtise ne se réparant que par le formatage de la partition.
       Remarque5; Il est aussi possible de monter la partition Windows en mode lecture seule afin de permettre une consultation
            LABEL=Windows  /media/Windows  ntfs-3g  ro 0 0
   3) Effectuer le montage des partitions.
       sudo mount -L Windows &&sudo mount -L Commun
   4) Créer un groupe spécifique à ces utilisateurs
       sudo addgroup ntfs3g
   5) Créer un utilisateur.
        La commande de création d'utilisateur normal est soit sudo adduser   --ingroup ntfs3g --force-badname "NomUtilisateur"
                                                                                       soit sudo adduser  --ingroup ntfs3g "Nom Utilisateur" 
   6) Se connecter  en étant utilisateur pour fabriquer la structure fichier propre à ubuntu.
   7) Faire les opérations de liens avec ce script (en étant simple utilisateur la commande chmod +X ne fonctionne pas)

#! /bin/sh
##Prérequis à l'exécution du script
##     Avoir monté la partition commune sur le point de montage /media/Commun##
##     Fermer les applications spécialement bittorent.

UTILISATEUR=$USER     #### Nom de l’utilisateur de /media/Commun  au cas où il ne serait pas identique à $USER

for i  in  Téléchargements Modèles Public  Documents  Musique  Images  Vidéos
do
   echo "Début de traitement de  $i "
## déplacement des données existantes
mkdir /media/Commun/$UTILISATEUR
   mv -nv $HOME/$i/* /media/Commun/$UTILISATEUR/$i
## suppression du répertoire 
   rm -Rv $HOME/$i
## faire le lien sur le nouvel endroit
   ln -s /media/Commun/$UTILISATEUR/$i $HOME/$i
   done
## liste  pour vérifier les liens
   ls -ls $HOME | grep lrw 


   8) Revenir en mode administrateur.
   9) Faire les opérations 4 à 7 autant de fois que nécessaire.
10) Vérifier que les fichiers de test sont bien accessibles pour les utilisateurs existants
sudo ntfssecaudit  -u /media/Commun/"NomUtilisateur"/dossierTEST/fichierTEST.txt
         A faire pour chaque utilisateur créé dans windows.
         exemple

sudo ntfssecaudit  -u /media/Commun2/Portable2B/Documents/fichierTEST.txt
ntfssecaudit 1.5.0 : NTFS security data auditing
# User mapping proposal :
# -------------------- cut here -------------------
user::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-1021
:group:S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-513
::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-10000
# -------------------- cut here -------------------
# Please replace "user" and "group" above by the uid
# and gid of the Linux owner and group of /media/Commun2/Portable2B/dossierTEST/fichierTEST.txt, then
# insert the modified lines into .NTFS-3G/UserMapping, with .NTFS-3G
# being a hidden subdirectory of the root of the NTFS file system. -V
# Example : /media/Commun2/.NTFS-3G/UserMapping
No errors were found
sudo ntfssecaudit  -u /media/Commun2/Portable2A/dossierTEST/fichierTEST.txt | grep -v "#"
No errors were found
ntfssecaudit 1.5.0 : NTFS security data auditing
user::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-1020
:group:S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-513
::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-10000
No errors were found

  11) La fabrication du fichier de paramétrage
    Peut se faire la commande ntfsusermap. Voir script en annexe.
    Peut aussi se faire par concaténation des réponses obtenues ci-dessus. Exemple
# -------------------- début  de fichier ---------
USER2A::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-1020
USER2B::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-1021
:ntfs3g:S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-513
::S-1-5-21-927183623-3019374658-1503319323-10000
# -------------------- fin de fichier -------------------

  12) Le transfert dans la partition Commune
     Voir script en annexe

C) Sous Ubuntu/Windows utilisateur.
    C'est opérationnel avec 3 répertoires  disponibles.
     PartageCommun.                Pour mettre à disposition générale et récupérer des autres.
     Partage"NomUtilisateur".     Pour mettre des fichiers disponibles à tous sans droits de modification et de suppression.
    "NomUtilisateur".              La partie privée inaccessibles aux autres utilisateurs non administrateurs.
Il est nécessaire de vérifier que tout cela fonctionne bien comme prévu.
   1) Un rapide coup d'oeil sur les dossiers personnels.

a@D1804:/media/Commun2$ ls -als
ls: Portable2A: Permission non accordée
ls: Portable2B: Permission non accordée
ls: Portable2C: Permission non accordée===
total 56
12 drwxr-xr-x  1 a      root   12288 juin  26 10:33  .
 4 drwxr-xr-x 16 root   root    4096 juin   3 12:08  ..
 0 drwxrwxrwx  1 root   root       0 juin  26 10:33  .NTFS-3G
 4 drwxrwxrwx  1 root   a       4096 juin  25 21:51  Partage
 4 drwx------  1 root   ntfs3g  4096 juin  26 05:53  Portable2A     ==>>>Pas correct ==> revoir le propriétaire windows
 4 drwx------  1 user2g a       4096 juin  26 06:06  Portable2B
 4 drwx------  1 user2h a       4096 juin  26 06:24  Portable2C
16 drwxrwxrwx  1 root   root   16384 juin  26 05:29 '$RECYCLE.BIN'
 4 drwx------  1 root   root    4096 juin  10 17:33 'System Volume Information'
a@D1804:/media/Commun2$

2) Un  rapide coup d'oeil sur les dossiers partagés:

a@D1804:/media/Commun2/Partage$ ls -als
ls: Portable2B: Permission non accordée
total 37
 4 drwxrwxrwx 1 root   a       4096 juin  25 21:51  .
12 drwxr-xr-x 1 a      root   12288 juin  26 10:33  ..
 0 drwxr-xr-x 1 user2g ntfs3g     0 juin  25 21:51  a
 4 drwxrwxrwx 1 a      a       4096 juin  25 21:56  Commun
 4 drwxrwx--- 1 user2f a       4096 juin  25 22:29  Portable2A
 0 drwx------ 1 user2g a          0 juin  25 21:28  Portable2B
 0 drwxrwx--- 1 user2h a          0 juin  25 21:57  Portable2C
a@D1804:/media/Commun2/Partage$ 

  3) Accès à la partition windows si prévu
 

 ls -ls /media/Windows2/Users   

   4) Accès  en écriture dans la partition windows si prévu
 

     echo ecriture  >/media/Windows2/Users/Portable2A/Ubuntu
     echo ecriture  >/media/Windows2/Users/Portable2B/Ubuntu   

  4) Accès à la partition générale commune
     

      echo ecriture  >/media/Commun2/Partage/fichierTEST
      echo ecriture  >/media/Commun2/Partage/Commun/fichierTEST     

  5) Accès aux partitions spécifiques communes

 
     ls /media/Commun2/Partage/Portable2A
     ls /media/Commun2/Partage/Portable2B
     echo ecriture  >/media/Commun2/Partage/Portable2A/fichierTEST
     echo ecriture  >/media/Commun2/Partage/Portable2B/fichierTEST    

  6) Accès aux partitions personnelles

     ls /media/Commun2/Portable2A
     ls /media/Commun2/Portable2B
     echo ecriture  >/media/Commun2/Portable2A/fichierTEST
     echo ecriture  >/media/Commun2/Portable2B/fichierTEST   



D) Principe de l'association des utilisateurs.
Une brève description:
Définition d'un utilisateur Ubuntu =⇒ /etc/passwd ⇒ GID à partir de 1000 par pas d'incrémentation de 1.
Définition d'un utilisateur Windows ⇒ Base de registres ⇒ SID composé de clé machine + N° à partir de 1000 par pas d'incrémentation de 1.
Les partitions contenant des données NTFS: doivent être démontées et fournies en entrée de la commande de fabrication.


E)  Installation sous  Ubuntu
     Je fais le tri à partir de ce document  https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/part … 1526894003
   1) Installation de la sécurité.
Il est nécessaire de créer une table de correspondance.  L'administrateur peut faire manuellement ou à l'aide d'un utilitaire qui exige que les partitions soient démontées pour oeuvrer. Il faut préciser la partition C: présente dans les disques ainsi que les partitions communes de données dépendantes de ce windows.    Il y aura autant de passages que de windows présents dans l'ordinateur. Si les partitions de données sont communes à plusieurs windows, il est nécessaire de cumuler les fichiers de paramétrage.  Exemple de codification:

Obtenir le retour de la commande suivante est un excellant début pour vérifier la concordance
sudo ntfssecaudit  -u /media/Commun/"NomUtilisateur"/dossierTEST/fichierTEST.txt
A faire pour chaque utilisateur créé dans windows.

Script de lancement de la détection.

#! /bin/sh 
##Prérequis à l'exécution du script.
### Script de création des habilitations:  Il est nécessaire de définir les deux partitions Windows et Commun qui vont être traitées si les noms retenus ne sont pas Windows et Commun.

WIN=Windows                #### Nom de la partition Windows   Traitée
COM=Commun              #### Nom de la partition Commune Traitée

## Epuration des partitions au cas où il y aurait des restes de passages précédents
sudo mount -v /media/$WIN
sudo mount -v /media/$COM
sudo rm -R /media/$WIN/.NTFS*
sudo rm -R /media/$COM/.NTFS*
sudo rm -R /media/$WIN/.Trash*
sudo rm -R/media/$COM/.Trash*
## Création du fichier de protection
sleep 5
umount -v /media/$WIN
umount -v /media/$COM
##ntfsusermap   $(blkid |grep -Ei "$WIN" | awk -F ':' '{print $1}')    $(blkid |grep -Ei $COM | awk -F ':' '{print $1}') ### Nom des partitions windows et Commun Traitées
ntfsusermap  /dev/disk/by-label/$WIN   /dev/disk/by-label/$COM  

Il est nécessaire de répondre intelligemment aux questions

Script de mise à jour du fichier de paramétrage.

## Mettre à jour les partitions
WIN=Windows                #### Nom de la partition Windows   Traitée
COM=Commun              #### Nom de la partition Commune Traitée
sudo cat  UserMapping 
sudo mount -L $COM
sudo mount -L $WIN
sudo mkdir /media/$COM/.NTFS-3G
sudo mkdir /media/$WIN/.NTFS-3G
sudo cp -v UserMapping  /media/$COM/.NTFS-3G
sudo cp -v UserMapping  /media/$WIN/.NTFS-3G
sleep 5
sudo umount -v /media/$WIN
sudo umount -v /media/$COM
sudo mount -L $WIN
sudo mount -L $COM
## Fin de script. 

H) Les annexes
   La documentation NTFS-3G
         Les options de montage   voir http://jp-andre.pagesperso-orange.fr/pe … ml#options

   Le SID Windows
         Définition https://support.microsoft.com/fr-fr/hel … ng-systems
         Récupération https://www.windows-commandline.com/wmic-useraccounts/
         La commande suivante est bien suffisante. wmic useraccount get name , sid

   La création d'un compte utilisateur Windows
        1) Commençons par dire que le C: n'est pas spécialement utile pour stocker des données......   Cela fera gagner du temps pour la suite. puisque les futures données iront directement aux bons endroits  https://www.pcastuces.com/pratique/astuces/4995.htm
ou http://blog.dwb.graphics/deplacer-le-do … partition/
       2) Créons les utilisateurs  s'ils n'existent pas http://www.aidewindows.net/win10/compte … ion-compte
         ou    http://forums.cnetfrance.fr/topic/12905 … istrateur/
      3) L'idéal faire comme dans le temps
     

https://docs.microsoft.com/en-us/previous-versions/windows/it-pro/windows-vista/cc722177(v=ws.10) a écrit :

ProfilesDirectory

   07/25/2008
    2 minutes to read
The ProfilesDirectory setting specifies the path to the user profile folder.
Use this setting to move the user profile folder (typically %SYSTEMDRIVE%\Users) to another location during Setup or Sysprep. The destination path can be on a volume other than the system drive, as long as it meets the following requirements:

    It must be on an NTFS volume.
    It must not be the path of another operating system user profile folder.
    It must not contain any serviceable components.

This setting can be used to keep system data separate from user data. If Windows is re-installed on the system volume, a user with administrative rights can manually recover data from this location.

Voir aussi ce document https://doc.ubuntu-fr.org/utilisateurs/bougron

https://docs.microsoft.com/en-us/previo … 7(v=ws.10)

Dernière modification par Bougron (Le 29/06/2018, à 16:30)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne

#6 Le 30/05/2018, à 13:44

maxire

Re : Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

Salut,

Quelques remarques:

  1. ntfs-config, outil ancien qui n'a pas évolué depuis 2011 (cf. sa page launchpad).
    C'est un dialogue qui propose une solution simple (je dirais simpliste) adaptée à un utilisateur unique avec un dual-boot simple Ubuntu/Windows (un Ubuntu et un Windows)
    Cet outil semble imposer des options de montage qui ne conviendront pas nécessairement à tous.
    Mieux vaut modifier directement fstab à l'éditeur, en plus installer un dialogue utilisé tous les 3 ou 5 ans, je n'en vois pas l'intérêt (remarque valable pour gparted, disk-manager et autres outils de partitionnement)

  2. En ce qui concerne les clefs usb ntfs laisser leur montage au soin de GIO/GVFS en espace utilisateur

  3. Une Étiquette appelée Commun pour nommer la partition NTFS, oui mais bon autant laisser libre chaque personne dans le choix de ce nom

  4. Il faudrait proposer plusieurs alternatives de montage de la plus simple convenant à un mono utilisateur (uid/gid + umask) à celle convenant à plusieurs utilisateurs (permissons + fichier de correspondance utilisateurs Windows/Linux) en passant par l'option permissions simple donc sans fichier de correspondance utilisateurs WIndows/Unix

  5. Je ne comprends pas la discussion au sujet de(s) (la) poubelle(s) commune, elle(s) est (sont) générée(s) automatiquement dépendamment de l'option utilisée au montage, comme nous l'avons déjà démontré

Dernière modification par maxire (Le 30/05/2018, à 13:44)


Maxire
Archlinux/Mate + Debian Stretch/Gnome sur portable -- Archlinux/Mate sur poste de travail

Hors ligne

#7 Le 02/07/2018, à 16:55

Bougron

Re : Création d'une partition commune entre Windows et Ubuntu

Bonjour

Vous pouvez commencer à prendre connaissance de ce 'brouillon"  https://doc.ubuntu-fr.org/utilisateurs/bougron
           que j'ai maintenant transféré par copier/coller                              https://doc.ubuntu-fr.org/partition_NTFS

Dernière modification par Bougron (Le 18/07/2018, à 00:36)


Ubuntu  BASH 16.04.1 sous windows10  et ubuntu-17.04-beta2 avec le noyau 4.10.0-13 et la future 17.10 depuis le 10 juillet avec le noyau 4.10.0-26
Lubuntu 14.04.4 en 32 bits  et  Lubuntu 16.06.3 en 32 bits noyau 4.10.0-33 pour un vaio pcg-k215s
Ubuntu 16.04.2 avec le noyau 4.4.0-71 et  le noyau 4.8.0.36
Faites votre  auto-dépannage en lisant  https://doc.ubuntu-fr.org/diagnostic.

Hors ligne