Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 06/11/2020, à 12:17

qolepam

suppression de partition et/ou utilisation de dd

bonjour,

Plusieurs options existent afin d'effacer un disque dur ou clé usb.
a)le formatage rapide
b)le formatage complet
c)la suppression de partition (avec GParted) et création d'une autre partition la remplaçant
d)utilisation sur le terminal de la commande :
dd if=/dev/zero of=/dev/disque_dur bs=(à choisir) conv=notrunc

Mon but dans cet effacement est d'empêcher qu'avec des logiciels appropriés de récupération de données supprimées,de retrouver les données effacées.
Je sais seulement:
-qu'avec a),mon but n'est pas réalisé
-qu'avec d),mon but est réalisé si l'action d) est répétée


d'où mes questions simples
1)avec l'action b),mon but est-il réalisé?
2)avec l'action c),mon but est-il réalisé?

merci de votre aide

Hors ligne

#2 Le 06/11/2020, à 12:48

Nasman

Re : suppression de partition et/ou utilisation de dd

Seule l'écriture forcée sur tous les octets de l'espace considéré est efficace. Le formatage écrase une partie mais ce dernier consiste à indiquer que la zone est libre pour l'écriture. Je pense que certains marqueurs sont écrits sur le disque mais c'est loin de tout effacer.

On peut en avoir une idée compte tenu du temps de formatage/effacement des différentes méthodes.
Le /dev/urandom est à priori plus efficace pour effacer (moins de risque de retrouver des choses) mais à priori plus long.

Si on utilise des zéros pour effacer, une analyse du magnétisme de la surface du disque permettrait de retrouver des infos sur ce qu'il y avait avant (un 0 ou un 1), un peu comme on peut suspecter la présence de vestiges dans le sol en regardant comment la végétation pousse au dessus.
Le urandom (caractères aléatoires) aura tendance à moyenniser les infos, surtout s'il est répété - les buldozers sont passé sur les décombres avant d'aplanir et de replanter.


PC fixe sous Bionic 64 bits et portable avec Focal 64 bits

Hors ligne

#3 Le 06/11/2020, à 13:28

bruno

Re : suppression de partition et/ou utilisation de dd

Bonjour,

Pour moi formatage rapide ou complet c'est pareil, à moins que quelqu'un me me montre la différence. C'est équivalent à un simple « effacement » des fichiers, les données sont toujours présentes.
La suppression ou la récréation de la table de partition n'efface pas non plus les données. L’ancienne table de partition est potentiellement récupérable avec un outil comme testdisk.

Nasman a entièrement raison seule réécriture complète garantit que les données ne seront pas récupérable. Par contre, une seule passe avec dd if=/dev/zero suffit. Les histoires de rémanence magnétique pour récupérer les données je n'en ai jamais vu de preuve formelle (cf *). Et quand bien même ce serait possible, cela exigerait des moyens hors de portée. Je pense donc qu'il faut en finir avec cette légende urbaine.

*en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Data_rema … itten_data


Et puis quoi, qu'importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non.

Hors ligne