Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.04 LTS
Ubuntu-fr propose des clés USB de Ubuntu et toutes ses « saveurs » ainsi qu'un magnifique t-shirt pour cette toute nouvelle version d'Ubuntu !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 13/02/2018, à 15:50

golgoth63

modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Bonjour,

Un post équivalent existe peut-être déjà mais désolé, je n'ai rien trouvé.

Je pense que vous serez tous d'accord, rater la modification du fstab est une excellente méthode pour planter le boot d'un ordi.

A plusieurs reprise, j'ai pu lire (c'est selon moi exactement ce qu'il ne faut pas faire quand on ne maîtrise pas la chose) :

pour modifier le fstab 
          sudo  gedit  /etc/fstab
et ajouter la ligne
         "mon disque je le veux là !"

(je vous garantie que cela ne fonctionne pas).

On sauve, on redémarre...et on pleure à cause d'une bête faute de frappe. Si si, essayez !


Je n'ai rien inventé. Voilà la procédure que l'on m'a donnée il y a bien longtemps.
(La ligne de codage du mount n'est pas le sujet de ce post)

Dans votre session de simple utilisateur sous $HOME, création de la ligne de montage de "nouveaumedia" :

echo "# nouveaumedia.fstab : alternativ static file system information." > nouveaumedia.fstab
echo "#" >> nouveaumedia.fstab
echo "# date : xx/xx/xxxx" >> nouveaumedia.fstab
echo "# version : x.x" >> nouveaumedia.fstab
echo "/dev/xxxx /Windows ntfs-3g rw,nosuid,nodev,allow_other,default_permissions,blksize=4096 0 0" >> nouveaumedia.fstab

(j'ai repris le même exemple avec le type modifié, les 4 lignes de début de fichiers sont juste pour information)

Ou vous pouvez aussi utiliser votre éditeur de fichier texte préféré (vi pour les puristes), votre fichier contiendra au minimum :

/dev/xxxx /Windows ntfs-3g rw,nosuid,nodev,allow_other,default_permissions,blksize=4096 0 0

et avec les lignes de commentaires :

# nouveaumedia.fstab : alternativ static file system information.
#
# date : xx/xx/xxxx
# version : x.x
/dev/xxxx /Windows ntfs-3g rw,nosuid,nodev,allow_other,default_permissions,blksize=4096 0 0

Il s'agit maintenant de tester ce montage.

sudo mount -a --fstab /home/eric/nouveaumedia.fstab

Ouille ! mount me retourne une erreur. Je l'ai échappé belle ! Je corrige l'erreur.
L'impact sur l'intégrité du système est totalement nul.

Impeccable! Pas d'erreur ! Je peux constater que la partition est bien montée.


Deux cas d'utilisation :

A- vous n'avez qu'un besoin ponctuel de ce montage :
        (par exemple, vous n'utiliser plus windows et vous souhaitez juste récupérer un vieux fichier)
        Il suffit de reprendre votre ligne de commande ci dessus.
        Si le montage n'est destiné qu'à un utilisateur bien précis, il peut-être déclanché à partir de son environnement.

B- vous souhaitez un montage permanent pour tous les utilisateus du système :
        (cas en général)
        Vous êtes déjà certain que votre fichier fonctionne.
        Sous $HOME en commençant par faire une sauvegarde du fichier en place (voir au bas du post) :

sudo cp /etc/fstab /etc/fstab-11022018          # donnez le nom que vous voulez, perso je mets la date.
sudo cat ./nouveaumedia.fstab >> /etc/fstab

 
Vous pouvez (une deuxième vérification n'est jamais inutile) relancer :

sudo mount -a

pour vérifier l'absence d'erreur.


Vous pouvez maintenant redémarrer l'ordi.

Vous trouvez tout ça fastidieux ? Plus fastidieux que jouer dans le grub quand l'ordi vous plante ?


Remarque : lorsque le boot vous affiche un bel écran noir :

root >

il est plus difficile de faire une correction avec vi que taper :

cp /etc/fstab-11022018 /etc/fstab

Dernière modification par golgoth63 (Le 16/02/2018, à 12:57)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#2 Le 13/02/2018, à 18:23

DonutMan75

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Bonjour,
merci pour le partage smile

Par contre le "sudo gedit" pique les yeux...
https://doc.ubuntu-fr.org/sudo

Hors ligne

#3 Le 13/02/2018, à 18:34

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

DonutMan75 a écrit :

Bonjour,
merci pour le partage smile

Par contre le "sudo gedit" pique les yeux...
https://doc.ubuntu-fr.org/sudo

C'est un copier/coller d'un post sur le forum. J'aurai pu mettre le lien à la place mais je n'ai nullement l'intention de froisser qui que ce soit.

Et puis sous KDE, tu utilises simplement kate en mode user. Le passwd est demandé quand tu veux sauver


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#4 Le 13/02/2018, à 18:36

Hizoka

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Salut,
n'hesite pas à mettre à jour la doc : https://doc.ubuntu-fr.org/mount_fstab

Hors ligne

#5 Le 13/02/2018, à 19:20

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Hizoka a écrit :

Salut,
n'hesite pas à mettre à jour la doc : https://doc.ubuntu-fr.org/mount_fstab

EEEuuuhhhh !

           Oui ....!!!

                        Mais non.

A- Je ne suis pas encore assez familiarisé avec le forum.
B- Peut-être également un peu trop de la vieille école (sun solaris à la fin des années 80) et donc peu familiarisé avec les méthodes actuelles. Pour ex. su - root, sudo, il n'y avait pas à l'époque à ma connaissance. En tous cas on n'utilisait pas.
C- Si mon "savoir" (c'est un bien grand mot) peut aider, piochez librement dedans. Il n'y a aucun copyright. Mais juste par courtoisie, faîtes moi part des éventuelles corrections.
D- Est ce que mes posts intéressent du monde ? Pas convaincu.


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#6 Le 13/02/2018, à 19:27

Naziel

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

golgoth63 a écrit :

D- Est ce que mes posts intéressent du monde ? Pas convaincu.

Bah si smile . C'est le genre de fil pratique dont on peut donner le lien pour aider une personne qui a des problèmes avec son fstab, donc je considère ton fil comme utile.
Contribuer à la doc, c'est pas forcément écrire des pages et des pages, ça peut être simplement corriger des trucs par ci par là (c'est ce que je fais personnellement)

Hors ligne

#7 Le 13/02/2018, à 20:17

Hizoka

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

C'est dommage de ne pas tenir à jour la doc.
c'est un travail commun smile

Hors ligne

#8 Le 14/02/2018, à 11:03

kholo

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

la doc devrait être théorique avec des cas pratiques dans le forum.
ça c'est la théorie...
d'une façon générale on trouve tout entre la doc et le forum...
ce pourquoi j'alimente essentiellement le forum.
ensuite on peut juste mettre des liens dans la doc avec un simple résumé.
par exemple la post installation, point 4 voir ici
on peut mettre un lien vers un fil complet ou vers un post en particulier.

Hors ligne

#9 Le 14/02/2018, à 11:18

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

kholo a écrit :

la doc devrait être théorique avec des cas pratiques dans le forum.
ça c'est la théorie...
d'une façon générale on trouve tout entre la doc et le forum...
ce pourquoi j'alimente essentiellement le forum.
ensuite on peut juste mettre des liens dans la doc avec un simple résumé.
par exemple la post installation, point 4 voir ici
on peut mettre un lien vers un fil complet ou vers un post en particulier.

+1


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#10 Le 14/02/2018, à 12:19

moko138

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

golgoth63,
Tu montres l'utilité de commencer par faire une copie de sécurité ;
Tu indiques une méthode sans  {sudo + commande graphique} ;
Bien !

  Mais surtout, je trouve ton exposé :

  • particulièrement astucieux dans le contenu
      je pense à l'idée du fichier intermédiaire dans le home,
    qui permet le test sans modifier fstab d'emblée,
      puis, après la réussite du test, l'injection du contenu du fichier intermédiaire dans le fstab :
    c'est l'élégance même !
      - -

  • et très pédagogique dans la présentation,

en particulier l'art et la manière d'utiliser sa copie de sécurité en cas de pépin.


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#11 Le 14/02/2018, à 14:06

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Merci.


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#12 Le 14/02/2018, à 18:13

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

pour avoir une procédure correcte il faudrait ajouter dans le post #1 la création du point de montage
on ne peut pas faire mount si le point de montage n'existe pas et n'est pas vide

EDIT  d'après un post qui suit (#30) je rectifie en supprimant "et n'est pas vide"
mais je rajoute "en général" il faut mieux qu'il soit vide (j'ai fait l'essai réel)

Dernière modification par ar barzh paour (Le 16/02/2018, à 16:07)


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#13 Le 14/02/2018, à 18:37

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

ar barzh paour a écrit :

pour avoir une procédure correcte il faudrait ajouter dans le post #1 la création du point de montage
....

...et la modification des droits... et la ligne de code...etc...


Hors sujet. Reste sur le titre :

                      << modification fstab en toute sécurité >>.

et pas comment réaliser le montage d'une partition.


ar barzh paour a écrit :

.....on ne peut pas faire mount si le point de montage n'existe pas et n'est pas vide

Si tu peux...et le système va planter si ton fstab est modifié et que tu reboot.


Je comprends ta remarque. mais mets toi à la place du gars qui débute et que l'on renvoi au tuto indiqué au post #4.
Il est très bien fait mais même moi, j'ai décroché en cours de page.

En 1 : analyse du besoin, actions préliminaires,
puis en 2 le codage de cette ligne (sans doute un des tutos le plus difficile à créer à lire et à comprendre)
suivi de (les 2 points traités dans ce post pour lesquels j'ai partagé cette méthode):
en 3 le pré-test du montage
et le montage final en 4 (point critique)
pour finir en 5 par libérer un montage.

On m'a appris à modifier des fichiers systèmes sans jamais faire d'édition (passwd, group, sudoers...). Le fstab en est un exemple et je partage la méthode.

Dernière modification par golgoth63 (Le 15/02/2018, à 09:42)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#14 Le 15/02/2018, à 09:04

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

non c'est pas ce que je voulais dire , l'idée  est excellente mais

golgoth63 a écrit :

Il s'agit maintenant de tester ce montage.

sudo mount -a --fstab /home/eric/nouveaumedia.fstab

je me trompe peut-être mais ça ne fonctionne pas si le répertoire n'est pas créé et n'est pas vide
(dans l'exemple tu prends /Windows)
reprends-moi si je me trompe

cat nouveaumedia.fstab
UUID=672B204C384159C7 /media/Z fuseblk rw,nosuid,nodev,relatime,user_id=0,group_id=0,default_permissions,allow_other,blksize=4096  0 0
sudo mount -a --fstab nouveaumedia.fstab
Mot de passe de jpb : 
mount: mount point /media/Z does not exist


là aujourd'hui par contre tu as raison en 16.04

golgoth63 a écrit :

...et le système va planter si ton fstab est modifié et que tu reboot.

mais en 14.04 on obtient un message

une erreur est survenue lors du montage de /media/Z
Appuyer sur S pour passer le montage ou M pour récupération manuelle

Dernière modification par ar barzh paour (Le 15/02/2018, à 09:54)


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#15 Le 15/02/2018, à 09:55

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Ce que tu viens d'écrire montre que mon post #13 était incomplet. J'ai complété.

Tu fournis l'exemple parfait de l'intérêt de cette procédure.

L'utilisateur veut monter win. Il sait coder la ligne du fstab qu'il modifie sans utiliser ma méthode et il redémarre. BOUM !

Maintenant, il suit la procédure de ce post. Tu as raison, il aura une erreur lorsqu'il va tester son montage. Pourquoi ?

En 1 : analyse du besoin, actions préliminaires, c'est l'étape mal réalisée
puis en 2 le codage de cette ligne, c'est bon (enfin je suppose que ton codage est celui qui fonctionne sur ton ordi)
en 3 le pré-test du montage, qui renvoi l'erreur, donc il ne va pas plus loin.

Si

sudo mount -a --fstab nouveaumedia.fstab

ne renvoi pas d'erreur, le redémarrage avec fstab modifié ne génèrera pas d'erreur.

PS : avec la 17.10, tu as une erreur si le rép. n'existe pas. tu es sur de l'absence d'erreur avec la 16.04 ? Bizarre.

Dernière modification par golgoth63 (Le 15/02/2018, à 10:08)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#16 Le 15/02/2018, à 10:42

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

ar barzh paour a écrit :

.......si le point de montage n'existe pas et n'est pas vide

Apparté !

Effectivement, la doc précise que le point de montage existe ET doit être vide.

ls -al /Data-disk-usb
total 16
drwxrwxrwx  2 root root     4096 févr. 15 09:21 .
drwxrwxr-x 31 root root     4096 févr. 15 09:03 ..
-rwxrwxrwx  1 eric user-adm   68 févr. 15 09:04 .directory
-rw-r--r--  1 eric user-adm  121 févr. 15 09:31 filesystem_libre_README.txt

Tiens ! Le répertoire n'est pas vide !

sudo mount -t cifs //livebox/Data /Data-disk-usb -o _netdev,credentials=/root/.smbcredentials,uid=1001,gid=1000,rw,vers=1.0

Le montage est fait :

ls -al /Data-disk-usb
total 7172
drwxrwxrwx  1 eric user-adm       0 févr. 15 09:05 .
drwxrwxr-x 31 root root        4096 févr. 15 09:03 ..
drwxrwxrwx  1 eric user-adm       0 févr. 13 07:30 commun
-rwxrwxrwx  1 eric user-adm      58 janv. 17 19:00 .directory
drwxrwxrwx  1 eric user-adm       0 janv. 17 19:07 eric
-rwxrwxrwx  1 eric user-adm 4317202 févr. 11 02:25 media_db.csp
drwxrwxrwx  1 eric user-adm       0 févr.  1 15:28 pascale
-rwxrwxrwx  1 eric user-adm    3120 mars   7  2016 Zip Drive Data.png

Vous noterez au passage que filesystem_libre_README.txt a disparu et que .directory n'est plus le même fichier.

Je libère.

sudo umount /Data-disk-usb
ls -al /Data-disk-usb
total 16
drwxrwxrwx  2 root root     4096 févr. 15 09:21 .
drwxrwxr-x 31 root root     4096 févr. 15 09:03 ..
-rwxrwxrwx  1 eric user-adm   68 févr. 15 09:04 .directory
-rw-r--r--  1 eric user-adm  121 févr. 15 09:31 filesystem_libre_README.txt

Magique ! Revoilà filesystem_libre_README.txt.

A la maison, peux d'intérêts hormis l'icône changeant dans le browser.
Mais pour de la maintenance ou autre, c'est quoi ce répertoire ? Le fichier README vous donne la réponse.


Avec un fichier cela passe bien. Ne jouez pas avec des Gio de données dans la partition !

Dernière modification par golgoth63 (Le 15/02/2018, à 10:45)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#17 Le 15/02/2018, à 14:29

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

golgoth63 post15 a écrit :

PS : avec la 17.10, tu as une erreur si le rép. n'existe pas. tu es sur de l'absence d'erreur avec la 16.04 ? Bizarre.

non ce n'est pas ce que j'ai écrit
c'est en 14.04 qu'il y a demande de confirmation de montage
en 16.04 le systeme plante


autre remarque dans les valeurs de montage je me suis contenté de recopié ce qu'il y avait dans /etc/mtab , (donc je ne suis pas sur que ces valeurs soient correctes)

UUID=672B204C384159C7 /media/Z fuseblk rw,nosuid,nodev,relatime,user_id=0,group_id=0,default_permissions,allow_other,blksize=4096  0 0

EDIT je viens de trouver dans cette doc $2
https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/mont … atiquement

il peut être nécessaire de modifier la ligne pour faire apparaître le format de la partition à monter. Exemple pour une partition ntfs (cf le TYPE retourné lors de la commande sudo blkid) : /dev/sdX /media/XXX fuseblk rw,nosuid,… devient /dev/sdX /media/XXX ntfs rw,nosuid,….

c'est le cas que j'ai utilisé
il faudrait donc mettre ntfs à la place de fuseblk et je ne suis pas sur des autres paramètres ... je ferai l'essai en réel

UUID=672B204C384159C7 /media/Z ntfs rw,nosuid,nodev,relatime,user_id=0,group_id=0,default_permissions,allow_other,blksize=4096  0 0

Dernière modification par ar barzh paour (Le 15/02/2018, à 19:59)


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#18 Le 15/02/2018, à 14:52

moko138

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

[HS]

ar barzh paour a écrit :

c'est en 14.04 qu'il y a demande de confirmation de montage
en 16.04 le systeme plante

...D'où l'utilité, jusqu'à 16.04, de l'option de montage nofail ! (même pour la swap), option qui évite de suspendre le démarrage parce qu'un UUID est erroné ou qu'une ntfs est en hibernation.

À partir de 17.04 (ou 17.10), le système fait comme si l'option nofail était écrite.
                                   [/HS]


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#19 Le 15/02/2018, à 15:44

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

@moko : ça ne plait pas non plus à 18.04
j'ai mis un mauvais uuid dans fstab (manque le 7 de fin 672B204C384159C7)

UUID=672B204C384159C /media/Z ntfs     defaults       0    0

j'obtiens

févr. 15 14:32:51 jpb-POWERMATE-VL280 systemd[1]: dev-disk-by\x2duuid-672B204C384159C.device: Job dev-disk-by\x2duuid-672B204C384159C.device/start timed out.

et en final plantage (après un temps de recherche qui m'a paru "assez long")
je m'empresse de remettre fstab en ordre !!!

Dernière modification par ar barzh paour (Le 15/02/2018, à 15:56)


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#20 Le 15/02/2018, à 16:18

moko138

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

"assez long", c'était exactement 90 secondes, dans 16.04.0.


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#21 Le 15/02/2018, à 16:34

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

en 18.04 d'après journalctl 2mn15 entre le reboot et le rendu de main

févr. 15 14:31:21 jpb-POWERMATE-VL280 kernel: microcode: microcode updated early to revision 0xa4, date = 2010-10-02
...
févr. 15 14:33:36 jpb-POWERMATE-VL280 systemd[1]: Started Stop ureadahead data collection.

Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#22 Le 16/02/2018, à 10:02

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

golgoth63 a écrit :

A plusieurs reprise, j'ai pu lire :

pour modifier le fstab 
          sudo  gedit  /etc/fstab
et ajouter la ligne
          /dev/xxxx /Windows ntfs rw,nosuid,nodev,allow_other,default_permissions,blksize=4096 0 0

Peut-être parce qu'il manque les options noauto,x-systemd.automount. Il n'y a généralement pas de raison de vouloir monter automatiquement une partition contenant ce type de système de fichiers automatiquement au démarrage.

Avec ces options systemd montera la partition à la demande (à la première tentative d'accès au point de montage).

On peut aussi utiliser ces deux options combinées : nofail,x-systemd.device-timeout=5 Ainsi au lieu du temps d'attente de 90s par défaut (nofail) on aura que 5 secondes de « blocage » au démarrage en cas de souci.

Pour finir là dessus, on peut éventuellement se passer complètement du fichier /etc/fstab et utiliser des unités .mount et .automount de systemd.

Dernière modification par bruno (Le 16/02/2018, à 10:04)

Hors ligne

#23 Le 16/02/2018, à 11:25

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Vous bloquez sur cette ligne de code !

Donc ma citation dans le post #1 qui est un copier/coller d'un post sur le forum

pour modifier le fstab 
          sudo  gedit  /etc/fstab
et ajouter la ligne
          /dev/xxxx /Windows ntfs rw,nosuid,nodev,allow_other,default_permissions,blksize=4096 0 0

est remplacé par

pour modifier le fstab 
          sudo  gedit  /etc/fstab
et ajouter la ligne
         "mon disque je le veux là !"

Je parle de méthodologie, absolument pas de codage de la ligne dans le fichier.

Dernière modification par golgoth63 (Le 16/02/2018, à 11:43)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Un livre de Frédéric Dard à lire : les trolls ! Comme à la maternelle, c'est celui qui dit qui est !
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

En ligne

#24 Le 16/02/2018, à 11:43

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Je parle aussi de méthodologie wink
La bonne méthode pour ne pas bloquer le démarrage de la machine, c'est d'abord de ne pas monter automatiquement des partitions qui n'en ont pas besoin, me semble-t-il.
L'utilisation des unités systemd est une méthode alternative à l'utilisation du fichier fstab.

Maintenant je trouve ta façon de faire particulièrement alambiquée (ou alors je n'ai rien compris).

Quand on veut modifier un fichier de configuration, on fait toujours au préalable une copie du fichier original.
On teste sa modification et en cas de blocage on revient au fichier original.
Ce qui donne dans le cas du fstab :

sudo cp /etc/fstab /etc/fstab.orig
sudo nano /etc/fstab

on modifie… on enregistre…

On teste :

sudo mount -a

Si après on est bloqué au redémarrage :

root > cp /etc/fstab.orig /etc/fstab

Dernière modification par bruno (Le 16/02/2018, à 11:44)

Hors ligne

#25 Le 16/02/2018, à 12:22

moko138

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

bruno a écrit :

Quand on veut modifier un fichier de configuration, on fait toujours au préalable une copie du fichier original. On teste sa modification et en cas de blocage on revient au fichier original.
Ce qui donne dans le cas du fstab :

sudo cp /etc/fstab /etc/fstab.orig

(...)
On teste :
(...)

Bravo ! Très pertinent ! C'est d'ailleurs pour ça que golgoth63 l'avait dit dès le 1er message.


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne