Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu-fr vend de superbes t-shirts et de belles clés USB 32Go
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 21/10/2019, à 20:26

diesel

Nouveau venu.

Je viens de passer sur budgie (ubuntu 19.10) et pour le moment, tout roule.

Amicalement.

Jean-Marie


Je déteste qu'on cherche à me faire passer pour un con, j'y arrive déjà très bien tout seul.
Le mort, il sait pas qu'il est mort ; c'est pour les autres que c'est dur.................... Pour les cons, c'est pareil.

Hors ligne

#2 Le 29/04/2020, à 19:00

tuxmarc

Re : Nouveau venu.

Bonsoir Jean Marie

Moi aussi je suis passé sous Ubuntu Budgie après avoir découvert Budgie dans Solus une distri Linux originale.

Moi aussi, je peux affirmer que ça marche très bien même smile

J'ai poussé le jeu jusqu'à ajouter LXQT et XFCE à Budgie et bien aucun souci smile

Ils nous font de sacrés beaux cadeaux les développeurs d'Ubuntu, c'est du costaud .... comme un vieux diesel wink


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#3 Le 30/04/2020, à 23:39

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

J'ai poussé le jeu jusqu'à ajouter LXQT et XFCE à Budgie et bien aucun souci → tout ça sous un seul et même utilisateur ?

Mais oui, Budgie ça marche plutôt très bien, ça permet de « profiter » des applis gnome sans trop avoir à subir le shell-gnome.
Un des rares environnements où on peut encore fusionner top-panel et barre de titre des fenêtres.
Budgie-1.pngBudgie-2.pngBudgie-3.png

Dernière modification par Coeur Noir (Le 01/05/2020, à 00:25)


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne

#4 Le 01/05/2020, à 11:22

tuxmarc

Re : Nouveau venu.

Bonjour Coeur Noir.

Oui, on ajoute un environnement sous le même utilisateur.
Via synaptic que j'ai vite ajouté, j'ai cherché XFCE et j'ai coché les paquets de production que je connais bien maintenant, installation normale.
Ensuite, déconnection, retour à l'accueil et il faut choisir sur lequel on veut démarrer au démarrage avant de mettre son MDP, ça marche.

Si j'ai ajouté XFCE et LXQT c'est pour avoir les vieux menus, retrouver "mes habitudes de vieux garçon" smile
Il faut s'y faire au menu de Budgie, pour des vieux, mais je pense que pour ceux plus jeunes qui découvrent ils doivent adorer, à tester avec mes petites filles.

Chouette ton fond d'écran, je vais copier, je vais demander à ma Noireaude de prendre la pose wink


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#5 Le 01/05/2020, à 18:08

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

C'est terriblement risqué d'utiliser sous un seul et même utilisateur, différents environnements de bureau « complets » : cela peut créer des conflits dans les fichiers de configuration, pour peu que 2 environnements utilisent les mêmes.

La prudence, c'est une session utilisateur dédiée par environnement.

Django te remercie pour le compliment ;-)


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne

#6 Le 01/05/2020, à 18:34

tuxmarc

Re : Nouveau venu.

Depuis le temps que je fais mumuse avec ça, je n'ai jamais eu de cata, pas de plantage.
On peut voir des fois que l'interface est différente, héritée du réglage d'un des environnements, mais sans plus.

Il faut dire que j'ai pris ces mauvaises habitudes quand j'ai découvert Hybryde, projet plus maintenu, où au fil des sorties, en un clic on a pu changer d'environnement à partir d'un environnement créé spécialement par Olivier Larrieu qui a fait un développement formidable.
Dans la dernière version il y en avait 11 !!
KDE Plasma et classique, Gnome3, Gnome classique avec ou sans Cairo Dock, XFCE, LXDE, Enlightment, des forks de Icewm, plus Hybryde et la dernière création Hyd-V1.
Joueur, j'avais ajouté RazorQT, sans pouvoir l'ajouter au lanceur Hybryde, trop fort pour moi.

Des caresses à Django smile


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#7 Le 01/05/2020, à 19:38

lool_lauris

Re : Nouveau venu.

Salut,

Coeur Noir a écrit :

Un des rares environnements où on peut encore fusionner top-panel et barre de titre des fenêtres.

Ah ouais, c'est bien ça. C'est un des trucs qui me fait rester avec la 16.04 sous unity.
Et cette fusion, c'est un paramètre dans les options système ou bien c'est une extension (un peu dans le genre gnome-extensions) ?


Soutenez le Libre => http://www.april.org/

Hors ligne

#8 Le 01/05/2020, à 19:55

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

@lool_lauris c'est une applet à ajouter au top-panel, pixel-saver. Il y a aussi un menu-global que j'utilisais énormément - malheureusement les dernières versions de Firefox et Thunderbird posent problème avec cet applet.

@tuxmarc certains environnements ne peuvent pas du tout cohabiter s'ils utilisent des rouages communs, d'autres ne se perturberont pas trop l'un l'autre car leurs composants n'ont rien en commun. Quand un problème survient, c'est alors beaucoup plus difficile de cerner son origine quand les config's de tous les environnements sont sous un seul et même utilisateur.

…probablement pour ça qu'Hybrid s'est arrêté : c'est devenu de plus en plus complexe de séparer proprement les divers environnements.

Un défi si tu veux : utiliser Mate et Gnome avec le même utilisateur ( à une époque c'était juste impossible, ça a pu changer ).

Dernière modification par Coeur Noir (Le 01/05/2020, à 20:05)


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne

#9 Le 04/05/2020, à 11:00

tuxmarc

Re : Nouveau venu.

Bonjour

Cœur Noir a écrit :

Un défi si tu veux : utiliser Mate et Gnome avec le même utilisateur ( à une époque c'était juste impossible, ça a pu changer ).

Messire Cœur Noir. ce genre de défi j'adore et je l'ai relevé ne sachant pas que je pouvais tomber sur un dragon qui va cramer mes fichiers de config tongue

Quand un problème survient, c'est alors beaucoup plus difficile de cerner son origine quand les config's de tous les environnements sont sous un seul et même utilisateur.

Tu me fais penser à une chose à laquelle je n'ai jamais pensé : un autre utilisateur.
C'est simple de se créer un tux1, tux2, tux500 avec config individuelle, mais il y a la question de propriété de la partition et de ses fichiers.
Quand j'ai découvert les joies du multiboot, j'ai pigé qu'il fallait mettre le même user sur chaque distri pour naviguer dans les fichiers de données sans rien faire, à part sur une Debian ou dérivée où il faut taper son MDP pour monter une partition voisine.
Pour les greffes d'autres environnements, j'ai un bol pas possible, car je n'ai rien cassé.

J'ai fait la greffe sur une Ubuntu 20.04 de base avec Gnome3 flambante neuve et merci pour la suggestion, je serais parti plutôt vers XFCE.

Après installation de la nouvelle, première manip, installer synaptic et rechercher "MATE".
J'ai coché un max de programmes, installation sans aucun problème signalé.

Voici une partie des paquets
mate-s10.png

Déconnection, et là, je ne vois plus où je peux choisir mon environnement !
Redémarrage et je peux choisir après m'être un peu gratté la tête, en fait ça a changé de place. Ah les habitudes de vieux garçon lol
Et j'ai vu mon nouveau bureau Mate smile
Voici la bête après peaufinage

captur18.png

Il a fallu reconfigurer le pavé tactile et le clavier qui s'était remis en qwerty, vraiment peu de choses.

A l'utilisation, je n'ai toujours pas eu de plantage, on dirait bien que les développeurs ont très bien bossé smile

Le développement d'Hybryde s'est arrêté parce que le cerveau derrière le projet, Olivier, a trouvé un boulot plus rémunérateur et accapareur de temps. Un des membres de l'équipe, Dante38 a sorti une version 18.04, que j'ai installée, mais qui m'a fait un coup de kernel panic, du coup, l'ai toujours des versions 16.04 installées sur les bécanes qui tournent sans soucis.

Dommage de voir la fin d'un projet, la vie linuxienne c'est comme ça, certains s'arrêtent, d'autres vont naître.


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#10 Le 04/05/2020, à 18:13

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

Tu me fais penser à une chose à laquelle je n'ai jamais pensé : un autre utilisateur.
C'est simple de se créer un tux1, tux2, tux500 avec config individuelle, mais il y a la question de propriété de la partition et de ses fichiers.

C'est de la gestion de droits unix « basique ». Tu crées un groupe dans lequel tu mets tes utilisateurs de ton choix. Et tu donnes les droits rwX au groupe, sur les dossiers et fichiers à partager entre les membres de ce groupe. Tu peux faire en sorte que tout fichier créé à l'intérieur de tel dossier hérite des permissions du groupe avec le bit sgid.

Défi relevé, donc ;-) ça fait quelques années que je n'ai plus tenté - je fais plutôt dans le multi-boot avec des systèmes sur un SSD et les datas perso ailleurs. Dans ce cas il suffit de créer les mêmes utilisateurs avec les mêmes id, dans le même ordre ( le premier a un id 1000, le second 1001, le troisième 1002, etc… ) c'est l'id numérique qui importe, pas le nom en toutes lettres.


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne

#11 Le 05/05/2020, à 09:48

tuxmarc

Re : Nouveau venu.

Bonjour.

Tout s'est bien passé, surtout grâce au boulot des développeurs que je remercie smile

Cœur Noir a écrit :

C'est de la gestion de droits unix « basique ». Tu crées un groupe dans lequel tu mets tes utilisateurs de ton choix. Et tu donnes les droits rwX au groupe, sur les dossiers et fichiers à partager entre les membres de ce groupe. Tu peux faire en sorte que tout fichier créé à l'intérieur de tel dossier hérite des permissions du groupe avec le bit sgid.

Je me rends compte que je n'ai jamais abordé ce domaine ! J'en ai encore à apprendre smile
Lors de ma toute première installation en 2004 de Caldera Linux qui remontait à 1995, je m'étais tout le temps bien gratté la tête et j'avais appris des tas de choses.
Dans la création du user, je n'avais rien pigé et j'avais créé des users en pagaille sans comprendre ce que je faisais, jusqu'au moment où j'ai trouvé comment sortir de la boucle lol
Après, il avait fallu définir les droits, un grand mystère pour moi et tout bêtement, j'avais coché toutes les cases.

En découvrant Mandrake 10, premier immense bonheur, puis les Ubuntus depuis 2005, j'ai constaté que c'était devenu archi simple, un user et puis ça marche. Pendant l'installation, les développeurs avaient eu (et ont toujours) l'idée d'attribuer le maximum de droits, ce qui fait que le système est utilisable partout et immédiatement.

Il va falloir que je creuse le sujet, pas question de mourir bête wink


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#12 Le 28/05/2020, à 17:16

TravellingFroggy

Re : Nouveau venu.

Salut,
Perso, sur toutes mes machines je suis en multi-boot avec plusieurs distros et un seul utilisateur ... mais aussi plusieurs : je m'explique.

A chaque fois que j'installe une nouvelle distribution (principalement des dérivées d'Ubuntu), j'installe la partition / sur une partition séparée mais je ré-utilise toujours la même partition /home. Cependant pour chaque distribution, je crée à l'installation un utilisateur spécifique (par exemple pour Budgie poloB, pour Lubuntu poloL, pour Xubuntu poloX etc). Et ensuite, la première chose que je fais c'est de créer l'utilisateur polo qui est l'utilisateur que j'utilise couramment. Cela me permet de garder toutes les configurations de mes logiciels à travers toutes les distributions mais en cas de souci, je me peux me connecter avec l'utilisateur dédié pour vérifier la cause du problème.
J'ai eu parfois des problèmes mais assez rarement et grâce à ces utilisateurs dédiés, je peux toujours identifier le problème. Donc pour moi, c'est une bonne solution !


The Computing Froggy
Ubuntero depuis 6.06                   Vive Lubuntu, Bodhi et elementaryOS pour faire renaître les PC un peu ancien.
____________________
Mistr@l Consulting : Le Département Informatique des TPE/PME/PMI et artisans, commerçants et professions libérales

Hors ligne

#13 Le 28/05/2020, à 18:25

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

J'ai fait comme toi TravellingFrogy pendant quelques années → une partition /home séparée contenant les utilisateurs dédiés de diverses distributions, chacune installé sur des partitions / distinctes.

À la longue, avec l'accumulation d'essais, d'utilisateurs et d'installations, ça devient un peu compliqué au niveau de la gestion des partages de données « perso » entre utilisateurs. Et aussi un jour j'ai gaffé en donnant à une nouvelle installation le même utilisateur qu'une autre ( que j'avais effacée mais dont j'avais gardé le dossier perso dans /home… )

Je me suis depuis simplifié la vie autrement. Disons que mes ordis ont 2 disques, un petit sur lequel je mets des partitions système / entières ( /home inclus donc ) et un gros dique DATA dans lequel se trouve un dossier par utilisateur où ne se trouvent QUE les documents « personnels » de chacun ( bureau, documents, images, etc ) → autrement dit tout sauf les fichiers et dossiers cachés

Dans chaque système, dans chaque /home/$USER, les dossiers documents, images, bureau, etc… sont des liens vers DATA → ainsi chaque système a ses propres fichiers et dossiers cachés par utilisateur.

Sur le long terme ça limite grandement le nombre d'utilisateurs à gérer, chaque système et chaque configuration personnelle restent complètement étanches aux autres, la gestion des droits sur les documents personnels dans DATA est facilitée, tout comme l'installation d'éventuel nouveau système ( juste une partition à créer ).

Dernière modification par Coeur Noir (Le 28/05/2020, à 23:25)


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne

#14 Le 28/05/2020, à 19:37

TravellingFroggy

Re : Nouveau venu.

Non, je ne me suis pas fait comprendre : dans l'utilisation quotidienne, je n'ai qu'un seul utilisateur : polo.

Mais quand j'installe une distro, je lui crée un utilisateur pour avoir un utilisateur vierge vers lequel revenir en cas de souci ... et pour pouvoir tester si un éventuel problème vient de la configuration utilisateur ou de la distribution. Cela me permet aussi, si nécessaire de "piquer" la config de l'utilisateur de la distro pour la remettre chez polo.


The Computing Froggy
Ubuntero depuis 6.06                   Vive Lubuntu, Bodhi et elementaryOS pour faire renaître les PC un peu ancien.
____________________
Mistr@l Consulting : Le Département Informatique des TPE/PME/PMI et artisans, commerçants et professions libérales

Hors ligne

#15 Le 28/05/2020, à 23:22

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

Si, si, tu t'étais bien fait comprendre. Mais pas moi visiblement ;-) → edit du post précédent, pour tenter de clarifier l'idée.

Est-ce que tu confirmes alors que le dossier /home/polo est utilisé par plusieurs distributions avec des environnements de bureau différents ?
→ ça, ça peut poser problème, selon les environnements ( risque de ré-écriture de fichiers communs de configuration ).

Dernière modification par Coeur Noir (Le 28/05/2020, à 23:28)


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne

#16 Le 29/05/2020, à 14:48

TravellingFroggy

Re : Nouveau venu.

Effectivement, ça peut poser de petits problèmes. Par exemple, en ce moment, ma config elementary Os est complètement "salopé" par l'install de Budgie ... mais ça ne va pas chercher bien loin : c'est le papier peint du bureau et Plank (apparament : je n'ai fait que re-passer sur elementary Os pour tester Audacity).
C'est pour ça que je garde un utilisateur "clean" pour pouvoir tester en cas de souci.

Mais par contre, d'avoir un seul utilisateur me permet de garder les même configurations et profils pour tous les logiciels sur toutes les distributions et de ne pas avoir à tout reconfigurer quand je change de distribution ... mais ça implique quelques voyages dans .config & co !


The Computing Froggy
Ubuntero depuis 6.06                   Vive Lubuntu, Bodhi et elementaryOS pour faire renaître les PC un peu ancien.
____________________
Mistr@l Consulting : Le Département Informatique des TPE/PME/PMI et artisans, commerçants et professions libérales

Hors ligne

#17 Le 29/05/2020, à 19:06

Coeur Noir

Re : Nouveau venu.

C'est exactement ce que je supposais, des logiciels utilisés depuis divers environnements qui ré-écrivent les mêmes fichiers de configuration…

Quand tu lances Elementary, l'utilisateur écrit sa config de plank. Puis quand tu lances ensuite Budgie ( avec le même utilisateur polo ), plank se retrouve alors avec la config' qui va bien pour Elementary, mais pas forcément idéale dans Budgie. Et vice-versa. C'est de plus vrai pour tous les logiciels potentiellement communs à plusieurs environnements, pas seulement plank. Imagine le bordel que ça peut engendrer sur des environnements qui ont beaucoup en commun mais chacun configuré de façon très différente…

D'où l'idée de garder les dossiers /home/$USER dans les racines de chaque système, chacun conservant ses fichiers et dossiers cachés de config', et d'exclure uniquement les documents personnels « non cachés ».
→ tu gardes le même utilisateur partout ( polo, uid=1000 )
→ mais chaque système dispose de ses propres fichiers de config' utilisateur, indépendants des autres systèmes,
→ et seuls tes documents personnels sont mis en commun entre les systèmes, via la partition dédiée dans un dossier polo appartenant à polo d'uid=1000.

Si tu dois ajouter un utilisateur polina, d'uid=1001, à un ou plusieurs systèmes, il suffit de créer son dossier correspondant dans la partition DATA dédiée pour ses documents perso.

Si tu veux reprendre les config's de certains logiciels ( firefox, gimp ou autres ) ça reste la même gymnastique, copier-coller les profils logiciels qui te semblent utiles ( souvent depuis .config, .cache ou .local/share ) d'un /home/$USER à l'autre.
Voire pour certains ( thunderbird dans mon cas ) mettre leurs dossiers les + volumineux sur la partition DATA ( les mails en l’occurrence ) et ne lier que cette partie de la configuration dans chaque /home/$USER ( ça permet par exemple d'avoir des extensions, des affichage et des thèmes différents dans chaque thunderbird selon l'OS employé ).

Sur le long terme, et de surcroît en cas de multi-os / multi-environnements / multi-utilisateurs, c'est en fait beaucoup plus simple à gérer que un /home séparé ( mais éventuellement commun à plusieurs os ) ou plusieurs /home séparés non mis en commun.

Dernière modification par Coeur Noir (Le 29/05/2020, à 19:08)


DébuterDocBien rédigerRetour commandeInsérer image | mes albums <>

Hors ligne