Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.04 LTS
Ubuntu-fr propose des clés USB de Ubuntu et toutes ses « saveurs » ainsi qu'un magnifique t-shirt pour cette toute nouvelle version d'Ubuntu !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#26 Le 16/02/2018, à 12:43

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Oui merci j’avais bien lu. Sauf que la copie du fichier d'origine est ce qui devrait être fait en premier e't du coup tout le reste de la procédure me semble inutilement alambiqué…

Hors ligne

#27 Le 16/02/2018, à 12:53

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

bruno a écrit :

Oui merci j’avais bien lu. Sauf que la copie du fichier d'origine est ce qui devrait être fait en premier e't du coup tout le reste de la procédure me semble inutilement alambiqué…

Relis bien le post #1 et dis moi où je touche à fstab avant de faire une copie ?


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Ne vous offusquez pas pour des insultes, c'est le langage de ceux qui n'ont rien à dire d'intelligent.
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

Hors ligne

#28 Le 16/02/2018, à 13:18

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

@bruno

Je reprends ta méthode :
1- copie
2- modification d'un fichier système sans connaitre le résultat
3- test
.... plantage éventuel.....flute panne de courant, l'ordi s'arrête !  Ou papa ! à table ! ....
4- correction.

Pour rappel, tu es sur un système multi utilisateurs, multi process. Entre 3 & 4, c'est dieux pour tous et croise les doigts !


et ma méthode (qui au passage n'est, comme je l'ai indiqué au #1, pas de moi) :
1- création d'un fichier perso
2- test pour voir si le système accepte la modification
...si le système ne retourne pas d'erreur
3- copie de sauvegarde (au passage, ton .ori n'est valable que la première fois, tu modifies peut-être un fichier déjà modifié d'où la date)
4- redirection (pas de saisie au clavier, c'est important) dans le fichier système
5- re test

Chacun sa méthode.
Effectivement, cette deuxième méthode est un peu plus lourde, redondante en matière de test, alambiquée si tu veux....

C'est clair, on est à la maison. Pas sur l'ordi qui surveille la centrale nucléaire au bas de ta rue.

....mais peut-être plus rassurante, surtout pour un débutant.

Dernière modification par golgoth63 (Le 16/02/2018, à 13:44)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Ne vous offusquez pas pour des insultes, c'est le langage de ceux qui n'ont rien à dire d'intelligent.
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

Hors ligne

#29 Le 16/02/2018, à 14:04

Hizoka

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Perso, j'aime bien cette sécurité aussi.

Merci pour cet explication.

Il vaut mieux prévenir que guérir...

Hors ligne

#30 Le 16/02/2018, à 14:11

FrancisFDZ

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

ar barzh paour a écrit :

pour avoir une procédure correcte il faudrait ajouter dans le post #1 la création du point de montage
on ne peut pas faire mount si le point de montage n'existe pas et n'est pas vide

Si, on peut monter une partition sur un répertoire existant non vide, les fichiers pré-existant de ce répertoire ne seront simplement plus accessibles tant que le répertoire sera monté.


-- On peut avoir des raisons de se plaindre et n'avoir pas raison de se plaindre --
[Victor Hugo]

Hors ligne

#31 Le 16/02/2018, à 14:23

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

FrancisFDZ a écrit :
ar barzh paour a écrit :

pour avoir une procédure correcte il faudrait ajouter dans le post #1 la création du point de montage
on ne peut pas faire mount si le point de montage n'existe pas et n'est pas vide

Si, on peut monter une partition sur un répertoire existant non vide, les fichiers pré-existant de ce répertoire ne seront simplement plus accessibles tant que le répertoire sera monté.

Tu as raté le post #16 Francis ?


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Ne vous offusquez pas pour des insultes, c'est le langage de ceux qui n'ont rien à dire d'intelligent.
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

Hors ligne

#32 Le 16/02/2018, à 14:36

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Hizoka a écrit :

Perso, j'aime bien cette sécurité aussi.

Merci pour cet explication.

Il vaut mieux prévenir que guérir...

Pour être honnête, moi le premier, je tape le fstab en direct pour les montages simples (ex. si je ré-installe un ordi).

Mais l'autre jour j'ai séché plusieurs heures la dessus (évidement, cette ligne ne fonctionnait pas) :

//livebox/Data /media/Data-disk-usb cifs _netdev,rw,users,credentials=/root/.smbcredentials,uid=1001,gid=1000 0 0

La méthode du fichier tampon m'a réellement fait gagner du temps.

Dernière modification par golgoth63 (Le 16/02/2018, à 14:36)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Ne vous offusquez pas pour des insultes, c'est le langage de ceux qui n'ont rien à dire d'intelligent.
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

Hors ligne

#33 Le 16/02/2018, à 14:50

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

golgoth63 a écrit :

@bruno

Je reprends ta méthode :
1- copie
2- modification d'un fichier système sans connaitre le résultat
3- test
.... plantage éventuel.....flute panne de courant, l'ordi s'arrête !  Ou papa ! à table ! ....
4- correction.

Pour rappel, tu es sur un système multi utilisateurs, multi process. Entre 3 & 4, c'est dieux pour tous et croise les doigts !


et ma méthode (qui au passage n'est, comme je l'ai indiqué au #1, pas de moi) :
1- création d'un fichier perso
2- test pour voir si le système accepte la modification
...si le système ne retourne pas d'erreur
3- copie de sauvegarde (au passage, ton .ori n'est valable que la première fois, tu modifies peut-être un fichier déjà modifié d'où la date)
4- redirection (pas de saisie au clavier, c'est important) dans le fichier système
5- re test

Je crois que tu n'as pas compris avec ma méthode j'ai :
1. copié un fichier de configuration que je sais fonctionnel (peut importe qu'il ait déjà été modifié ou pas);
2. modifié directement le fichier de configuration sans passer par des opérations compliqués de création d'un autre fichier puis injection de son contenu dans le précédent ;
3. testé la modification en relançant les opérations de montage (comme toi) ;
4. au cas (improbable) où mon système bloque au prochain démarrage je restaure la copie fonctionnelle (comme toi).

Et je comprends absolument pas le sens de tes remarques entre le point 3 et 4.

Maintenant si tu préfères te compliquer la vie, libre à toi wink

Hors ligne

#34 Le 16/02/2018, à 15:00

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Tout à fait.

Après le point 3, tu peux te retrouver exactement dans la configuration d'un système "non stable", "non bootable".... et qui va le rester tant que tu n'auras pas

        analysé

                     compris

                                  corrigé l'erreur

Ce qui peux être long...et le "improbable" n'est pas une généralité pour les utilisateurs qui demandent de l'aide. Que cela peut-être énervant de chercher une faute de frappe.

J'ai connu des TENOR et je le mets en gros le TENOR, de la prog system et administration qui tout doués, callés, et surs d'eux qu'ils étaient n'auraient jamais osé jouer comme tu le fais et qui ont justement instauré des procédures de ce genre.


Cette méthodologie s'adresse aux utilisateurs qui savent qu'il est probable que tout se plante.

Dommage, si j'avais su que tu avais la solution du post #32, j'aurai gagné une matinée.

Dernière modification par golgoth63 (Le 16/02/2018, à 15:18)


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Ne vous offusquez pas pour des insultes, c'est le langage de ceux qui n'ont rien à dire d'intelligent.
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

Hors ligne

#35 Le 16/02/2018, à 15:18

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Oui mais je ne comprends pas du tout en quoi ta méthode éviterait cela. Tu peux de la même manière te retrouver avec un système qui ne démarre pas. Ce n'est pas parce que tu as lancé 2 fois un test de montage au lieu d'une que cela change quelque chose…

EDIT : pour ton post #32 il manque probablement une spécificité liée à la livebox que tu utilises (un paramètre d’authentification sec ou un numéro de version SMB, ou autre bizarerie), mais ça tu as du le voir directement en testant avec la commande mount …

Dernière modification par bruno (Le 16/02/2018, à 15:38)

Hors ligne

#36 Le 16/02/2018, à 16:18

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

@ bruno
peux-tu donner un contre-exemple , j'ai cherché , pas trouvé
j'ai fait des essais avec (l'UUID est correct , ntfs aussi)
UUID=672B204C384159C7 /media/Z ntfs defau  0 0
avec
UUID=672B204C384159C7 /media/Z ntfs 0 0
ces lignes ont toutes marché bien que contenant une erreur , mais n'ont pas fait planté le système

Dernière modification par ar barzh paour (Le 18/02/2018, à 12:16)


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#37 Le 16/02/2018, à 16:42

golgoth63

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

S

bruno a écrit :

Oui mais je ne comprends pas du tout en quoi ta méthode éviterait cela. Tu peux de la même manière te retrouver avec un système qui ne démarre pas. Ce n'est pas parce que tu as lancé 2 fois un test de montage au lieu d'une que cela change quelque chose…

EDIT : pour ton post #32 il manque probablement une spécificité liée à la livebox que tu utilises (un paramètre d’authentification sec ou un numéro de version SMB, ou autre bizarerie), mais ça tu as du le voir directement en testant avec la commande mount …

Si quelqu'un arrive à t expliquer puisque tu ne vois pas la différence !

Avec ta méthode tu modifies un fichier système sans aucun test préalable, c'est tout. Poum, j'édite, je sauve ! A chaud et sans préservatif.


Kubuntu 18.04 LTS / KDE neon 5.12 LTS
Ne vous offusquez pas pour des insultes, c'est le langage de ceux qui n'ont rien à dire d'intelligent.
Avis d'un troll : Linux, c'est simple ! A moins de faire le nécessaire pour tout compliquer !

Hors ligne

#38 Le 16/02/2018, à 16:46

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

Un contre exemple de quoi ?
Je disais juste que la méthode golgoth63 me semblait inutilement compliquée et je proposait une alternative plus simple et strictement équivalente.
Après, golgoth63 me dit que ma méthode n'est pas bonne (cf. #34) parce que je risque d'avoir un système qui ne démarre pas. Mais il n'explique pas en quoi sa méthode permettrait d'éviter cela.

Maintenant si tu écris effectivement une ânerie (par exemple un UUID qui n'existe pas) dans le fstab et que tu redémarres directement avec, le système va bloquer pendant 90s avant d'afficher une invite de commande. D'où ma suggestion en #22 de mettre systématiquement dans les options nofail,x-systemd.device-timeout=5 (ça ne bloquera que pendant 5 secondes.

Si  tu écris effectivement une ânerie dans le fstab et que tu test avant avec la commande (le verbose est facultatif) :

mount -a --verbose

tu auras un message d'erreur, tu corriges ton fstab et tu recommences la boucle.

Si tu n'as pas de message d'erreur et que ta partition est bien montée il me semble assez improbable que la machine bloque au prochain démarrage, mais cela peut arriver quelque soit la méthode utilisée.

Hors ligne

#39 Le 16/02/2018, à 16:49

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

golgoth63 a écrit :

Avec ta méthode tu modifies un fichier système sans aucun test préalable, c'est tout. Poum, j'édite, je sauve ! A chaud et sans préservatif.

Bah je doit être bouché smile
Je ne comprends pas pourquoi je testerai un fichier que je sais être fonctionnel et dont je commence par faire une copie de secours.

Hors ligne

#40 Le 16/02/2018, à 17:20

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

@ bruno , tu as certainemnt raison

ma méthode : sauvegarde de fstab , modification de fstab , reboot , si ça plante je sais m'en sortir
il faut dire que modifier fstab ça ne m'arrive pas tous les jours

mais la plupart de personnes se réfèrent à la doc ou au forum

moi j'ai trouvé en français
https://doc.ubuntu-fr.org/mount_fstab
https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/mont … atiquement
avec un peu de recherche je trouverai sans doute les options dont tu parles au #22

pour ces liens désolé ne gomzan ket saoznek
https://www.freedesktop.org/software/sy … mount.html
https://www.freedesktop.org/software/sy … mount.html


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#41 Le 16/02/2018, à 17:58

bruno

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

ar barzh paour a écrit :

ne gomzan ket saoznek

Et moi pas breton big_smile.
Désolé il n'y a pas beaucoup de documentation en français sur systemd. Peut-être je ferai un petit tuto sur les montage avec systemd (sans passer par le fstab)

Hors ligne

#42 Le 16/02/2018, à 19:05

ar barzh paour

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

je dirais même que la bonne documentation en français se fait rare
avec mes faibles moyens quand je trouve une erreur flagrante dans la doc je la corrige

lol lol

bruno a écrit :

Peut-être je ferai un petit tuto sur les montage(s) avec systemd

ça m'intéresserait beaucoup

Dernière modification par ar barzh paour (Le 16/02/2018, à 19:08)


Ubuntu 16.04 64 bits (depuis juillet 2016) , 18.04 en essai (décembre 2017)
divers versions (peu utilisées maintenant) Ubuntu et Studio 14.04 LTS 64 bits , MATE 16.04
(03/2018) : PC          : Intel(R) Pentium(R) CPU G4600 @ 3.60GHz  + 4GiB RAM DDR4-2400
(06/2017) : Portable : Intel(R) Core(TM)2  Duo CPU     T5750  @ 2.00GHz 3Go de RAM DDR2 667 Mhz

Hors ligne

#43 Le 16/02/2018, à 21:20

Hizoka

Re : modification fstab en toute sécurité : méthodologie

bruno => +1

Hors ligne