Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#51 Le 09/08/2014, à 22:47

sounderk

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Merçi pour ce petit liens sympa wink

Dernière modification par sounderk (Le 10/08/2014, à 09:07)


Système d'exploitation = Mint Rebecca 17.1Xfce / Live-Voyager 14.04--03 / Windows 7 Edition Intégrale / Processeur = Intel Core 2 Duo E6750 Cadencé à 2.67 GHz / Carte mère = ASRock G41C-GS / Mémoire = 4 Go DDR3 Corsair / Carte Graphique = NVIDIA GeForce 210 / Lecteurs graveur = TSSTcorp CDDVDW TS-H653N Samsoung .Matos 2 tours/1 D-D Externe.

Hors ligne

#52 Le 09/08/2014, à 22:53

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Tu ne vas pas être déçu, la 2ème partie est encore plus atroce, accroche toi…

Seul bémol, les sous-titres (blanc sur blanc, c'est pas le top ;/).

Hors ligne

#53 Le 09/08/2014, à 23:03

sounderk

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Il est trés conu ce Japonais
Écoeurant le mec on me demanderais de lui collé une balle dans le caisson ; j'accepterais volontiers  lol   Je crois que ce serais le service minimum pour l'Humanité
C'est pas des Malades des tueurs comme ça ce sont des prédateurs ...
Y'en a un que j'aime bien
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspar_No%C3%A9     Voila une belle filmographie pour la famille le dimanche

Dernière modification par sounderk (Le 09/08/2014, à 23:04)


Système d'exploitation = Mint Rebecca 17.1Xfce / Live-Voyager 14.04--03 / Windows 7 Edition Intégrale / Processeur = Intel Core 2 Duo E6750 Cadencé à 2.67 GHz / Carte mère = ASRock G41C-GS / Mémoire = 4 Go DDR3 Corsair / Carte Graphique = NVIDIA GeForce 210 / Lecteurs graveur = TSSTcorp CDDVDW TS-H653N Samsoung .Matos 2 tours/1 D-D Externe.

Hors ligne

#54 Le 09/08/2014, à 23:41

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

sounderk a écrit :

Écoeurant le mec on me demanderais de lui collé une balle dans le caisson ; j'accepterais volontiers  lol   Je crois que ce serais le service minimum pour l'Humanité

Et au lieu de ça, il fait des pubs, des films pornos… C'est très déconcertant ! J'imagine les parents de la victime, c'est ignoble quand même.

Chapeau à la personne qui l'a ITW, ça n'a pas dû être simple de rester à l'aise.
Dans la 2ème partie quand l'actrice porno avec qui elle a fait l'amour (en fait c'est plutôt scato, elle lui pisse dans la bouche) apprend que c'est un cannibal et qu'elle voit les photos, la pauvre, sous le choc, elle pleure ! hmm

Franchement, je n'ai jamais vu autant de perversité dans ce qu'on appelle la société de consommation, ça va vraiment très loin là ! yikes

Édite : ça m'a fait penser au film > Trouble Every Day, où la personne a des pulsions d'anthropophagie pendant l'acte sexuel.

Édite 2 : désolé oleg pour le HS. tongue

Dernière modification par david96 (Le 09/08/2014, à 23:55)

Hors ligne

#55 Le 10/08/2014, à 09:15

jackpot

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

na kraïou a écrit :

J’ai récemment lu No Place to Hide de Glenn Greenwald, Snowden dit qu’on se définit non pas par rapport à ce que l’on dit ou pense, mais par rapport à ses actes et choix, et depuis je cherche des choses là-dessus.

D'abord une petite mise en bouche cool au ras des pâquerettes juste pour tenter de décoller (?)

http://simpsonscity.com/l-homme-est-il- … 46176.html

Ensuite, pourquoi pas  : cette référence à la pièce de Jean-Paul Sartre « Le diable et le bon Dieu »faite dans la discussion du premier lien :
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/3842

Et pourquoi ne pas continuer avec « La pensée et l'acte » ? http://www.gboss.ca/philosophie_et_pratique11.html

Voir aussi « La relation entre Agir et Penser" dans « La vie de l'esprit » de Hannah Arendt :
http://www.hottopos.com/mirand6/la_rela … penser.htm

Mais je suppose que tu as déjà dû passer par toutes ces premières pistes...

Dernière modification par oleg (Le 10/08/2014, à 09:25)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#56 Le 10/08/2014, à 09:17

sounderk

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

De toute façon ont vie dans un monde Malsain , Truffé de taré en tous genre
J'ai ce liens     http://fr.wikipedia.org/wiki/Snuff_movie   A coté Dutroux est un bisounours
Une chanson trouver sur le net , il faut bien écouter les paroles https://www.youtube.com/watch?v=-Abf5QnEcHc
Pour les Liens j’arrête ici parce que après ça deviens vraiment plus que Glauque ....

Dernière modification par sounderk (Le 10/08/2014, à 09:17)


Système d'exploitation = Mint Rebecca 17.1Xfce / Live-Voyager 14.04--03 / Windows 7 Edition Intégrale / Processeur = Intel Core 2 Duo E6750 Cadencé à 2.67 GHz / Carte mère = ASRock G41C-GS / Mémoire = 4 Go DDR3 Corsair / Carte Graphique = NVIDIA GeForce 210 / Lecteurs graveur = TSSTcorp CDDVDW TS-H653N Samsoung .Matos 2 tours/1 D-D Externe.

Hors ligne

#57 Le 10/08/2014, à 16:54

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

sounderk a écrit :

De toute façon ont vie dans un monde Malsain , Truffé de taré en tous genre
J'ai ce liens     http://fr.wikipedia.org/wiki/Snuff_movie  ....

wkipédia a écrit :

les autorités russes ont en l'an 2000 procédé à l'arrestation du Russe Dmitri Vladimirovich Kuznetsov, 30 ans, réalisateur de vidéos de type snuff où l'on voyait le viol, la torture et le meurtre réels d'enfants.
[…]
Toutefois, en définitive, la justice russe ne semble pas avoir retenu contre lui la qualification de meurtre : Kuznetov semble avoir été condamné à 3 ans de prison pour production et distribution de pornographie infantile

C'est vraiment affligeant de voir des peines aussi minime pour des crimes aussi horrible !! neutral

Dernière modification par david96 (Le 10/08/2014, à 16:55)

Hors ligne

#58 Le 10/08/2014, à 18:38

moko138

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

"Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?"

Dernière modification par moko138 (Le 10/08/2014, à 18:38)


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#59 Le 10/08/2014, à 21:51

Sauzee

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

moko138 a écrit :

"Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?"

Petits suicides entre amis de Arto Paasilinna

Je viens juste de m'y mettre. Ça devrait le faire... Je reviendrais donner des nouvelles quand je serais bien dans le récit.

Hors ligne

#60 Le 10/08/2014, à 22:37

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

moko138 a écrit :

"Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?"

En ce moment Gimp 2.8 Débuter en retouche photo et graphisme libre - Nouvelle édition en couleurs !
http://www.editions-eyrolles.com/Livre/ … 3/gimp-2-8

J'ai été agréablement surpris que pour illustrer un montage, l'auteur (un membre de l'AFUL) a utilisé une photo prise à 5km de chez moi, c'est d'ailleurs ma fille qui me l'a fait remarqué, ayant dévoré ce livre avant moi. ^_^

Dernière modification par david96 (Le 10/08/2014, à 22:40)

Hors ligne

#61 Le 12/08/2014, à 23:48

jackpot

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Katya, 16 ans, jeune nounou issue d'un milieu modeste et primaire est abordée par un vieux monsieur distingué de 68 ans alors qu'elle regarde une vitrine de lingerie à Bayhead Harbor (New Jersey)   « Et que choisiriez-vous, s'il vous était accordé un souhait ? » Quel langage étonnant pour une jeune fille élevée à la dure n'est-ce pas ? Pourtant, peu à peu, au fil des jours et de leurs rencontres, Katya se laisse vaguement séduire par la culture, l'éducation surannée mais aussi les talents artistiques de ce vieil homme, sa grande maison, ses tableaux bizarres, son chauffeur de maître, sa gouvernante... Mr Kidder précise très vite qu'il ne vient pas « draguer » Katya, qu'il ne lui veut aucun mal, mais qu'il la reconnue entre mille comme une « âme soeur » et qu'il la  chargera d'une mission extrêmement délicate qu'il ne lui révélera que plus tard. Partagée entre répulsion et fascination pour cet homme, Katya a d'abord du mal à se laisser convaincre mais la curiosité et l'intérêt pour cet homme est plus fort... Voilà, je viens de terminer « Le mystérieux Mr Kidder » de Joyce Carol Oates (Philippe Rey éditeur) et j'ai vraiment aimé et « marché » jusqu'au bout. Bien sûr je me suis posé la question « mais cherche-t-il à la sauter oui ou non ? » d'autant plus qu'il y a manifestement un éblouissement du vieillard face à la jeunesse de cette jeune fille, il y a aussi une forme d'ambiguïté dans leur rapport, un peu de vénalité aussi puisque Katya accepte de poser pour lui et qu'il la rémunère pour cela...Mais il y autre chose aussi, une forme de spiritualité et une part d'inconnu qui n'est révélée qu'à la fin. Vraiment bien écrit = 8/10. Je ne connaissais pas cet auteur mais je vois qu'il a écrit de nombreux autres romans chez le même éditeur mais aussi aux éditions Stock et j'ai envie de lire d'autres de ses ouvrages.

Terminé aussi "Israël, Palestine" Vérités sur un conflit de Alain Gresh (Fayard) qui ne m'a pas appris grand chose que je ne savais déjà mais que j'ai quand même lu jusqu'au bout... Je commence en ce moment "Le parfum de notre terre/ Voix de Palestine et d'Israël" de Kénizé Mourad chez Robert Laffont et là j'accroche beaucoup plus fort.

Dernière modification par oleg (Le 13/08/2014, à 00:08)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#62 Le 13/08/2014, à 02:16

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Ça à l'air intéressant, merci je note, le synopsis ressemble un peu à du Musso (ou Lévy c'est kif-kif) et je kiffe bien ce genre, bien que trop léger, je reste toujours sur ma faim. hmm

Hors ligne

#63 Le 13/08/2014, à 11:17

jackpot

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Témoignage recueilli par Kenizé Mourad auteure du livre « Le parfum de notre terre » auprès du Palestinien Salim Shawamrech (Robert Laffont), livre que je commence à lire en ce moment (pages 19 à 27)

« Malgré toutes les difficultés, j'ai passé ma jeunesse à étudier car je savais que c'était le seul moyen de m'en sortir. En 1977, j'ai obtenu mon diplôme d'ingénieur dans le bâtiment, et après avoir épousé une palestinienne, elle aussi réfugiée, je suis parti travailler en Arabie Saoudite. Au bout de 10 ans je suis rentré avec ma femme et mes 3 enfants. J'avais désormais de l'argent, je voulais une maison pour ma famille. J'ai acheté un morceau de terre dans le village d'Anata, à 3 kms de la vieille ville de Jérusalem.

J'ai fait ma première demande de permis de construire en 1990, et j'ai alors payé 5000 dollars à l'Administration civile israélienne pour enregistrer ma demande. Au bout d'un an et demi ils m'ont donné une réponse négative, disant que ma terre était en dehors du plan de construction du village. En réalité, il n'existe aucun cadastre dans nos villages, c'est resté comme du temps des Ottomans mais le gouvernement israélien utilise ce prétexte pour nous empêcher de bâtir. La seule chose qu'il ait faite c'est tracer des limites autour des villages, à la lisière des maisons, de façon à ne laisser aucun zone constructible.

Dès que j'ai eu leur réponse , je me suis rendu à l'Administration civile et leur ait dit :
- Je vais construire, je suis obligé de loger ma famille. Vous n'avez qu'à détruire si vous voulez.

Ils m'ont répondu :
- Bon, on va te donner un permis, mais comme c'est en dehors du village, fais ta demande comme si c'était une terre agricole, et comme si tu voulais construire une ferme.

A nouveau j'ai payé 5000 dollars et j'ai attendu un an et demi.

Ils m'ont alors dit :
- On ne peut pas t'accorder le permis car ton terrain est trop en pente.
- Ce n'est pas le problème, je peux le faire aplanir avec un bulldozer !
Ils ont refusé alors que tout Jérusalem est construit sur une colline !

Ils m'ont dit :
-Fais une autre demande.

Encore une fois j'ai payé 5000 dollars et à nouveau ils ont refusé :
-Ta maison est trop proche d'une route israélienne.

C'étaient évidemment des prétextes pour ne pas me donner de permis. J'avais fait 3 demandes, attendu 4 ans, dépensé 15.000 dollars pour rien ! 15.000 dollars, imaginez un Palestinien d'ici qui gagne 500 dollars par mois, comment peut-il payer des sommes pareilles, juste pour un permis ?

Mes économies fondaient, ma famille s'agrandissait, je ne pouvais plus vivre dans une pièce. Alors en 1994 j'ai décidé de prendre le risque de bâtir ma maison. Tous les Palestiniens prennent ce risque, il faut bien avoir un toit. On se dit : j'aurai peut-être de la chance, ils ne peuvent pas tout contrôler, il y a des milliers de maisons bâties sans permis. Comme c'était juste après la signature des accords d'Oslo, ils ne vont plus être si stricts, ils ne vont pas démolir. Quel innocent j'étais !
Nous avons vécu dans notre maison 4 ans. De belles années ! Les enfants étaient heureux, pour la première fois ils avaient de la place pour étudier et pour jouer. Nous avions même aménagé un jardin planté de fleurs et d'arbres fruitiers, orangers, citronniers, figuiers, oliviers. Tout cela était le résultat de mes 10 années de travail en Arabie Saoudite. Nous en jouissions pleinement.

Jusqu'au jour du 9 juillet 1998, le pire jour de ma vie !

J'étais en train de déjeuner avec ma famille lorsque j'ai entendu un grand bruit. Je suis sorti et j'ai vu ma maison entourée de dizaine de soldats. Un inspecteur en civil m'a demandé :

- C'est ta maison ?
- Oui.
- Eh bien, désormais ce n'est plus ta maison. Tu as 15 mn pour sortir tes affaires.

J'ai protesté, ils ont commencé à me frapper, puis ils m'ont menotté et m'ont jeté à terre. Paniquée, ma femme s'est enfermée à la maison avec les 6 enfants et appelé nos amis au secours. Alors les soldats ont cassé une fenêtre et lancé des grandes lacrymogènes, puis ils ont défoncé la porte pour sortir ma femme évanouie et les enfants qui hurlaient de terreur. Ils me tenaient au sol, je voyais tout et je ne pouvais rien faire.
Des voisins sont accourus pour nous aider. Les soldats ont tiré. Il y a eu 7 blessés, un garçon de 15 ans a même perdu un rein. Des Israéliens du Comité contre les démolitions sont venus à la rescousse et se sont mis devant le bulldozer, mais eux aussi ont été arrêtés et frappés.
Après avoir tout détruit, même les arbres, l'armée est partie en nous laissant une facture de 1500 dollars pour payer la destruction de notre maison...

Le lendemain, la Croix-Rouge nous a apporté une tente où nous avons vécu avec nos 6 enfants, à côté des ruines. Nous étions comme anesthésiés, nous n'arrêtions pas de pleurer.

Le Comité israélien contre les démolitions est alors venu et nous a encouragés :
- Il faut résister. Nous allons vous aider à rebâtir au même endroit.

Ils m'ont convaincu et nous avons commencé à reconstruire ensemble. Nous avons terminé la structure extérieure de la maison le 2 août 1998, il y a avait seulement les murs et le toit, nous ne pouvions encore y vivre. Mais nous étions heureux, nous avons même fait une petite fête.

Une semaine plus tard, le 10 août à 4 h du matin, nous avons ouvert les yeux pour voir des mitrailleuses pointées sur nous. L'endroit était entouré par des soldats, et à nouveau un bulldozer s'avançait pour tout détruire. Les amis israéliens sont arrivés. Un professeur américain a essayé de s'enchaîner à un balcon. Ils l'ont jet de la terrasse et il s'est retrouvé avec 3 côtes cassées. Puis ils ont fini d'arracher les arbres qui restaient, et nous ont même pris la tente sous prétexte que je n'avais demandé de permis pour vivre sous une tente....

(L'auteure du livre) :

- Vous plaisantez ?
- Je n'ai pas le cœur à ça ! Ils nous ont laissés avec ma femme et mes 6 enfants dans la poussière des gravats, sans rien. Cette nuit-là, Jeff Halper, le coordinateur israélien de l'organisation contre les démolitions a dormi avec nous ainsi que deux autres membres d'une ONG. Mais pour ma femme c'en était trop. Elle a fait une vraie dépression. Elle ne parlait plus, ne semblait plus rien entendre. Je l'ai envoyée avec les petits dans sa famille en Jordanie. Elle a dû être soignée pendant des mois à l'hôpital mais elle n'est pas toujours complètement guérie. Quant aux enfants, ils ont longtemps eu peur d'aller de leur chambre à la salle de bains la  nuit et ils faisaient pipi dans leur lit ; à l'école, ils n'arrivaient plus à étudier.

Cette seconde démolition a fait scandale. Grâce à Jeff des journaux israéliens en ont parlé. Le bureau de l'Administration civile a écrit aux journaux pour dire que la propriété de la terre faisait problème et que deux signatures manquaient.

Pendant 3 mois notre avocat a tenté de savoir quelles étaient les signatures manquantes, impossible d'obtenir une réponse. Alors comme Anata est un petit village, j'ai demandé à chacun de signer un document disant qu'il ne contestait pas mon accès à la propriété du terrain, et qu'il ne voyait aucun problème à ce que je bâtisse. J'ai apporté 300 signatures à l'avocat.

Les autorités ont dit :

- Nous ne connaissons pas ces noms.
...et elles ont rejeté le dossier. Il était évident que c'était de la mauvaise foi, il n'y avait désormais plus rien à tenter auprès d'elles.

Pour la troisième fois Jeff Halper m'a convaincu de rebâtir. Des centaines de volontaires, israéliens, palestiniens et des volontaires étrangers ont participé. Nous avons terminé le 9 juillet 1999. Nous n'avions fait qu'une structure, nous n'y vivions pas. Personne n'est venu. Aussi, au bout de quelques mois, j'ai commencé à peindre, à faire des aménagements intérieurs, à mettre l'électricité. J'ai terminé le 3 avril 2001. Nous avons vécu là une nuit. Le 4 avril, à 8 heures du matin, les bulldozers sont venus et ont déruit notre demeure pour la troisième fois ! Les enfants étaient à l'école. Quand ils sont rentrés, d'abord ils n'ont pas compris, ils cherchaient la maison, vous auriez dû voir leurs yeux. Vous savez, pour un enfant c'est encore plus terrible que pour nous. La maison c'est la sécurité, le nid... Si on lui détruit son nid, il se sent en danger de mort.

Au mois d'avril dernier (avril 2002, lors de l'occupation de Ramallah), ma fille de 11 ans a vu les hélicoptères lancer des roquettes sur le quartier général de la police palestinienne à Ramallah. De frayeur elle ne pouvait plus tenir sur ses jambes, elle est tombée, elle avait de violentes crampes d'estomac. J'ai essayé de la rassurer :

- Ne t'en fais pas, ton papa est là pour te protéger.
Elle m'a regardé :
- Comment pourrais-tu me protéger ? J'ai vu les soldats te tenir à terre pendant qu'on détruisait notre maison !

Cela m'a tué...mes enfants ont le sentiment que leur père ne peut rien pour eux.

(L'auteure essaie de changer de suje)t :

- Comment gagnez-vous votre vie ?
- Ici je ne peux trouver de travail comme ingénieur, je suis chauffeur dans un journal. Mais ce n'est pas suffisant : mon fils de 16 ans a dû abandonner ses études pour nous aider. Il travaille comme manœuvre et nous rapporte tout son salaire. Quant à la location de notre maison actuelle à Kufr Aqab, elle est payée par le Comité israélien contre les démolitions.
- Et maintenant, qu'avez-vous l'intention de faire ?
- Continuer à résister. Depuis deux mois nous avons recommencé à reconstruire. 200 volontaires sont venus nous aider. Bientôt nous allons mettre le toit sur la nouvelle structure.

(Salim me fixe et poursuit) :

- Quiconque dans le monde voit sa terre occupée et ne résiste pas est un animal ! Nous résisterons même si depuis 35 ans les choses n'ont fait qu'empirer. Tenez, l'autre jour les soldats ont attrapé un homme qui essayait de contourner le barrage de Qalandiya pour aller travailler. Ils lui ont bandé les yeux et l'ont gardé attaché au barrage pendant des heures. Assoiffé, l'homme a demandé à boire. J'ai vu un soldat uriner dans une bouteille et dire :

- Ouvre ta bouche !

L'homme a commencé à boire mais quand il a réalisé ce qu'il buvait, il s'est mis à rendre et à se tordre par telle d'humiliation. Les soldats riaient à gorge déployée, puis ils l'ont emmené. »


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#64 Le 13/08/2014, à 13:46

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Édite : je pense que ma réponse sera mieux là bas wink

Dernière modification par david96 (Le 13/08/2014, à 13:48)

Hors ligne

#65 Le 14/08/2014, à 06:47

sounderk

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Petite erreur de frappe dans ton Texte Oleg
Le Comité israélien contre les démolitions est alors venu et nous a encouragés :
- Il faut résister. Nous allons vous aider à rebâtir au même endroit.                               C'est Le Comité Palestinien contre les démolition car tu parle du vécu d'un palestinien et de sa famille.

C'est vraiment pas donné les permis de construire chez le Vanilloderme-Akipa  ou Vanilloderme-argenté
comme dirais un certain Humoriste qui va un peut trop loin dans ces propos  et qui fréquente a mon avis des personnes plus que douteuse ....
De toute façon cette espèces étoilé partous ou ils vont dans le Monde il foutent le bordel  lol
Fin 45 ils invente ce nouveau ''concept'' avant le retour au pays  http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme  lol

Dernière modification par sounderk (Le 14/08/2014, à 06:50)


Système d'exploitation = Mint Rebecca 17.1Xfce / Live-Voyager 14.04--03 / Windows 7 Edition Intégrale / Processeur = Intel Core 2 Duo E6750 Cadencé à 2.67 GHz / Carte mère = ASRock G41C-GS / Mémoire = 4 Go DDR3 Corsair / Carte Graphique = NVIDIA GeForce 210 / Lecteurs graveur = TSSTcorp CDDVDW TS-H653N Samsoung .Matos 2 tours/1 D-D Externe.

Hors ligne

#66 Le 14/08/2014, à 10:04

jackpot

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

sounderk a écrit :

Petite erreur de frappe dans ton Texte Oleg
Le Comité israélien contre les démolitions est alors venu et nous a encouragés :
- Il faut résister. Nous allons vous aider à rebâtir au même endroit.                               C'est Le Comité Palestinien contre les démolition car tu parle du vécu d'un palestinien et de sa famille.

Non, non, c'est bien le Comité israélien contre les démolitions qui est cité dans le texte qui a aidé cette famille à plusieurs reprises d'après le témoignage de l'auteure.

Et, vérification faite,  il existe bien ce Comité : http://www.icahd.org/

Autre source : http://www.youphil.com/fr/article/01157 … ?ypcli=ano

A titre d'info = autre organisation (non israélienne celle-là je pense) qui milite contre les destructions de maisons palestiniennes : http://www.protection-palestine.org/spip.php?mot59

Dernière modification par oleg (Le 14/08/2014, à 10:07)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#67 Le 14/08/2014, à 10:22

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Ça serait bien de poursuivre votre discussion (très intéressante en passant) dans le sujet approprié (cf Gaza) wink
Pour le « Comité israélien contre les démolitions de maisons », j'en avait appris l'existence grâce a une BD (je n'ai hélas plus les références).

Hors ligne

#68 Le 14/08/2014, à 10:36

jackpot

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

david96 a écrit :

Ça serait bien de poursuivre votre discussion (très intéressante en passant) dans le sujet approprié (cf Gaza) wink
.

De ma part ce n'était pas une discussion mais juste une réponse de détail à sounderk qui croyait à une erreur de frappe dans ma transposition du texte.

Dernière modification par oleg (Le 14/08/2014, à 10:37)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#69 Le 14/08/2014, à 10:40

david96

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Très bien mon capitaine smile

Hors ligne

#70 Le 14/08/2014, à 10:48

sounderk

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Autant pour Moi des israélien ''gentil''
C'est vrai qu’après tous le fric qu'il lui ont taxé pour son permis de construire ....
Les Palestinien y sont tous cousin c'est bien conu


Système d'exploitation = Mint Rebecca 17.1Xfce / Live-Voyager 14.04--03 / Windows 7 Edition Intégrale / Processeur = Intel Core 2 Duo E6750 Cadencé à 2.67 GHz / Carte mère = ASRock G41C-GS / Mémoire = 4 Go DDR3 Corsair / Carte Graphique = NVIDIA GeForce 210 / Lecteurs graveur = TSSTcorp CDDVDW TS-H653N Samsoung .Matos 2 tours/1 D-D Externe.

Hors ligne

#71 Le 21/08/2014, à 17:04

slan

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

sounderk a écrit :

J'ai perdu le gout de la Lecture , Faudrais vraiment que le Roman soit Béton pour que j'accroche

Un pavé ?

Dernière modification par slan (Le 21/08/2014, à 17:05)


http://framasoft.org

Hors ligne

#72 Le 21/08/2014, à 17:29

Ayral

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

slan a écrit :
sounderk a écrit :

J'ai perdu le goût de la Lecture , Faudrait vraiment que le Roman soit Béton pour que j'accroche

Un pavé ?

Je suis en train de lire  La montagne magique de Thomas Mann. Un pavé, une somme, un très grand classique de la littérature allemande du XX ème siècle.
J'avais perdu l'habitude de cette écriture (si jamais je l'ai vraiment eue) et je dois dire que j'avance doucement. Commencé en Juin, j'en suis en gros à la moitié.
C'est le même auteur que Mort à Venise, publié 12 ans plus tût (1912), qui a été porté à l'écran  par Luchino Visconti en 1971.
La Montagne magique a donné l'inspiration à Hans W. Geissendörfer pour porter cette œuvre à l'écran en 1982.

Dernière modification par Ayral (Le 21/08/2014, à 17:30)


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 14.04 LTS sur un desktop et 14.04 sur un Dell Latitude 820

Hors ligne

#73 Le 22/08/2014, à 08:40

jackpot

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

Je termine en ce moment « Le parfum de notre terre , voix de Palestine et d'Israël) de Kenizé Mourad : les témoignages, les tranches de vie qu'elle recueille sont accablants et révoltants concernant la politique israélienne menée dans les territoires occupés, chaque jour, chaque nuit depuis des décennies, en toute impunité avec droit de vie ou de mort sur chaque palestinien, enfant, jeune, adulte ou vieux, « pour des raisons de sécurité ».

C'est finalement l'histoire d'un peuple, victime du plus tragique génocide de l'histoire de l'humanité qui se transforme ensuite lui-même en bourreau d'un autre peuple sans avoir aucun recul sur ce qu'il est en train de devenir.

On se dit à chaque page « mais ce n'est pas possible ! » Ce sont des choses que je savais, plus ou moins, mais là elles sont réactualisées à la puissance 1000 et la colère m'envahit.

A lire, vraiment. 10/10.

Parallèlement, j'ai commencé la lecture de « Bienvenue en Palestine- Chroniques d'une saison à Ramallah » de Anne Brunswic. Là encore des témoignages et des tranches de vie d'autant plus forts que celles qui les recueille est ...juive.

Dans ce livre étonnant, des rencontres aussi, beaucoup de rencontres avec des Palestiniens de tous bords et notamment avec ce  qu'il restait encore d'intelligentsia palestinienne au début des années 2000.

Avec une constante aussi dans ces deux livres : l'incroyable hospitalité palestinienne (avec rien, avec si peu de moyens!) dont ces deux auteures bénéficient au cours de leurs périples respectifs en ...enfer.

Mais ces deux livres datent un peu aussi (début des années 2000) : à l'époque, on voit bien qu'il y avait encore en Palestine une intelligentsia palestinienne,  l'espoir (bien trompeur parce que c'était déjà une arnaque pour les Palestiniens) des accords d'Oslo, mais les choses allaient déjà très très mal.

Aujourd'hui, elles sont encore bien pires. Les extrémismes l'ont manifestement emportés des deux côtés et on ne voit pas d'issue, sauf qu'il y a un oppresseur qui a tous les moyens, tous les droits et un opprimé complètement humilié, anéanti, dépossédé de lui-même et qui ne croit plus une seule seconde aux « négociations », qui n'a plus aucun espoir mais qui ne veut en aucun cas devenir les indiens de « l'état Juif ».

Un extrait de « Bienvenue en Palestine – Chroniques d'une saison à Rammallah » d'Anne Brunswic :

« Mon premier mois à Ramallah s'achève et, de plus en plus souvent, la colère m'attrape, m' étreint, m'étrangle. Hier, je pestais contre toutes les bondieuseries chrétienne, juive ou musulmane qui se disputent les prétendus Lieux saints. Avant-hier contre les médias palestiniens qui ne sortent guère du martyrologue. Que dire de mes sentiments lorsque je passe à proximité des fortifications des colons dressées au beau milieu de la campagne palestinienne, de leurs routes quatre étoiles et des soldats qui les gardent, ou lorsque je croise au check-point le regard de l'indigène qui courbe l'échine devant les petits maîtres, patauge dans la boue, ronge son frein ? Là, je me sens bien au-delà de la colère, ou en deça.

Il y a un mois, je ne connaissais aucun Palestinien et n'en avais jamais rencontré de ma vie. Je n'avais guère lu d'écrivain, de poète ou de penseur palestinien, sauf au hasard d'une tribune « libre » dans un journal. J'imaginais la vie quotidienne en Palestine occupée à travers ce qu'en laissaient deviner quelques films documentaires.

Je ne suis pas venue ici par amitié pour les Palestiniens que je ne connaissais pas, ni par sympathie pour le monde arabe dont j'ignore tout (y compris le premier mot d'arabe), ni par solidarité avec une lutte de libération nationale car toutes les prétentions nationalistes me sont congénitalement étrangères, au mieux indifférentes. Je suis venue voir ce que l'état juif fait ici au nom des Juifs du monde entier. En mon nom. (c'est moi qui souligne) Entendre l'autre version de notre histoire. Visiter la face cachée de notre lune. D'abord pour moi-même, pour m'arracher à mon propre aveuglement. Parce que « je ne savais pas » n'a jamais été une bonne excuse. »


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#75 Le 23/08/2014, à 09:15

diabolos29

Re : Qu'est-ce que tu lis en ce moment...?

inkey a écrit :

Je lis depuis un paquet de temps déjà  (je n'avance pas très vite car je prend pas le temps pour lire…) ce très bon livre :
L'Ethique des hackers - Steven Levy
Si vous voulez vous plonger un peu dans tout cet univers étrange que fut celui des hackeurs dans les université et autres structures
pendant les début de l'informatique.
Cela apporte vraiment un éclairage différents sur l'informatique que celui très réducteur ciblé sur l'histoire des entreprises et des produits.
L'informatique à toujours été un espace anarchistes de bidouilleurs acharnés.
Le logiciel libre n'est qu'une simple continuation de cette héritage.

J'allais justement parler de ce livre que je suis aussi en train de lire en ce moment.
C'est certainement le plus complet que j'ai pu lire sur le sujet.

Au passage, je reste méfiant lorsque je lis un titre de bouquin où figure le mot "Hacker", simplement parce que ce mot est généralement mal compris.

D'autres livres que j'ai trouvé intéressant sur le sujet :
- The Hacker Ethic, de Pekka Himanen : Cet essai explique comment se placent les Hackers vis à vis du travail, du temps et de l'argent. J'ai trouvé ce point de vue intéressant, d'autant que l'auteur se détache assez vite de l'informatique afin d'être plus généraliste. Le prologue est de Linux Torvald. Diificile de le trouver à un prix raisonnable en Français (il vaut mieux donc se procurer la version originale en Anglais).
- Richard Stallman et la révolution du logiciel Libre, de Sam Williams : Cette biographie m'a semblé sans complaisance et extrêmement instructive concernant l'évolution de l'informatique. Je conseillerais de lire cette biographie après avoir lu le livre de Steven Levy (puisque le livre de Steven Levy se cloture justement sur Richard Stallman).
- Hackers, d'Amaelle Guiton : Plus facile d'accès et néanmoins très bien écrit. Assez centré sur la France (l'auteure est journaliste du Mouv'), je pense que c'est un bon livre pour avoir une première approche de ce que sont et font les Hackers.

Dernière modification par diabolos29 (Le 23/08/2014, à 09:38)

Hors ligne